Archives pour la catégorie 'Roman'

13-08-2017

Andy Weir, Seul sur Mars – 2011

64-254 weir-

Mark Watney est l’un des premiers hommes à poser le pied sur Mars. Il pourrait être le premier à y mourir.
Lorsqu’une tempête de sable mortelle force ses coéquipiers à évacuer la planète, Mark se retrouve seul et sans ressources, irrémédiablement coupé de la Terre.
Mais il n’est pas prêt à baisser les bras. Ingénieux, habile et terriblement têtu, il affronte un par un des problèmes insurmontables. Parviendra-t-il à défier le sort ? Le compte à rebours a déjà commencé…

Posté par Jean dans Robinsonnade, Roman | Pas encore de commentaires »

12-05-2017

Deux solitudes, de Hugh MacLennan – 1945

64-226 MacLennan-Deux solitudes est la traduction française (Paris, 1963) du roman de Hugh MacLennanTwo Solitudes (Toronto, New York et Des Moines, 1945). Son titre est devenu le symbole de l’héritage le plus inquiétant du Canada : les relations entre Canadiens-français et Canadiens-anglais. MacLennan utilise un décor historique, qu’il situe dans un cadre mythologique, pour analyser les tensions entre les Canadiens-anglais et les Canadiens-français. Il commence à la Première Guerre mondiale et termine en 1939. La paroisse de Saint-Marc-des-Érables, dominée par le curé Beaubien, et par Athanase Tallard, un homme puissant mais frappé d’ostracisme par l’Église dans sa tentative d’industrialiser le village, représente la réalité canadienne-française. Montréal, quant à elle, est dominée par des personnages comme Huntley McQueen, un homme d’affaires presbytérien de l’Ontario. Paul, le fils de Tallard, est à l’aise dans les deux langues, mais il s’est aliéné les deux cultures. Il s’engage dans une véritable odyssée à la recherche de son identité et d’une vision du Canada au cours de laquelle il essaie d’écrire un roman relatant sa propre expérience canadienne. Le livre a aussi été traduit en espagnol, en suédois, en tchèque, en néerlandais et en estonien.

Posté par Jean dans Roman | Pas encore de commentaires »

31-03-2017

Meurtre sur une île déserte – 1993

64-130 bugliosi-Été 1974. Palmyre, un atoll perdu au milieu de l’océan Pacifique. Au mouillage, un splendide voilier, le Sea Wind. Mac et Muff Graham ont décidé de passer là quelques mois en amoureux. Mais bientôt ils voient arriver un vieux rafiot, le Lolae. A bord, Jennifer et Buck, deux marginaux qui fuient la police.
Mac et Muff, Jennifer et Buck… Deux couples que tout sépare et qui vont devoir se côtoyer, jour après jour. Méfiance, jalousie… Quelque temps plus tard, le Sea Wind, repeint et débaptisé, fait son entrée dans une baie de Hawaii. A bord, Jennifer et Buck. Que sont devenus les Graham ?
Quand, des années plus tard, on découvre sur une plage de Palmyre un crâne et des ossements humains, la police inculpe Buck et Jennifer. Pour assurer sa défense, Jennifer choisit Vincent Bugliosi. Un défi pour ce ténor du barreau : peut-on innocenter un suspect que tout accuse ?

Posté par Jean dans Île déserte, Insularité, Livres, Roman | Pas encore de commentaires »

24-03-2017

Henning Mankell : Les chaussures italiennes – 2006

64- mankel

A soixante-six ans, Fredrik Welin vit reclus depuis une décennie sur une île de la Baltique avec pour seule compagnie un chat et un chien et pour seules visites celles du facteur de l’archipel. Depuis qu’une tragique erreur a brisé sa carrière de chirurgien, il s’est isolé des hommes. Pour se prouver qu’il est encore en vie, il creuse un trou dans la glace et s’y immerge chaque matin. Au solstice d’hiver, cette routine est interrompue par l’intrusion d’Harriet, la femme qu’il a aimée et abandonnée quarante ans plus tôt. Fredrik ne le sait pas encore, mais sa vie vient juste de recommencer.

Le temps de deux solstices d’hiver et d’un superbe solstice d’été, dans un espace compris entre une maison, une île, une forêt, une caravane, Mankell nous révèle une facette peu connue de son talent avec ce récit sobre, intime, vibrant, sur les hommes et les femmes, la solitude et la peur, l’amour et la rédemption.

Posté par Jean dans Insularité, Livres, Roman | Pas encore de commentaires »

27-01-2017

Antonio Pagnotta : Le dernier homme – 2013

64-124 pagnotta-Ce récit est l’histoire vraie d’un homme exceptionnel, d’un personnage de légende. Naoto Matsumura, tel un un samouraï sans maître, a refusé en mars 2011 d’évacuer la zone interdite autour de la centrale explosée de Fukushima. Malgré le tsunami et l’apocalypse nucléaire, malgré les réacteurs qui, deux ans après, continuent de cracher de la radioactivité, il a choisi de rester sur la terre de ses ancêtres, dans sa ferme, auprès des quelques animaux encore vivants. Il est aujourd’hui le dernier habitant de Fukushima.

Par cet acte de résistance, le fermier manifeste sa colère face à Tepco, le géant de l’industrie nucléaire, mais préserve aussi son honneur en refusant le sort des habitants évacués des zones contaminées, condamnés à l’errance aujourd’hui et demain aux maladies certaines, pour finir tels des parias. Dans son combat, Matsumura porte toute l’humanité de celui qui refuse de se soumettre à la bureaucratie, à la finance et au lobby nucléaire, dont les choix sont d’abord économiques : sauver le pays de la faillite à n’importe quel coût humain, y compris le sacrifice des enfants.

À travers le lien qu’il maintient entre l’homme et la nature, le respect et le soin qu’il doit aux pierres, aux plantes et aux bêtes, il incarne la lutte de la terre contre le nucléaire, le jour après l’apocalypse. Matsumura est bien plus qu’un militant écologiste ; pour trouver la force de survivre, et sauver sa ville, il puise dans le Japon de la religion et des philosophies ancestrales. (Parution 7 mars 2013)

Posté par Jean dans Japon, Livres, Récit, Roman | Pas encore de commentaires »

06-01-2017

John Haines : Vingt cinq ans de solitude – Mémoires du grand Nord – 2006

64-123 Haines-

En 1947, John Haines s’installe dans une cabane isolée en Alaska. Il y passera vingt-cinq ans, menant une existence rude et solitaire faite de chasse et de pêche, de pièges et de traques, de pistes tracées au sein d’étendues vierges. Dans un univers où, face au blizzard, un feu qui s’éteint signifie la mort, où le chasseur devient parfois la proie, chaque rencontre est essentielle. Ce récit, servi par une langue précise et forte et un sens aigu de l’observation, nous fait découvrir un des derniers grands espaces sauvages de la planète. Un pays où la neige, le feu, les étoiles sont les seuls livres que lisent ceux qui vivent au rythme des saisons. Avec sérénité, John Haines transforme son expérience intime en un récit initiatique et intemporel, où le moindre événement trouve sa résonance en chacun de nous.

Vingt-cinq ans de solitude est l’histoire incroyable d’un trappeur moderne, un hymne à la vie sauvage et un classique de la littérature du Grand Nord.

Posté par Jean dans Grand Nord, Livres, Roman | Pas encore de commentaires »

30-12-2016

Patrick White : Une ceinture de feuilles

White-Un gentleman anglais et sa femme font naufrage, vers 1830, sur une plage des côtes australiennes. Les rescapés abordent sur une plage où ils sont massacrés par les indigènes. Seule Mrs Roxburgh est épargnée, mais c’est pour devenir l’esclave de la tribu. Elle partage pendant des mois la vie des sauvages, vêtue d’une ceinture de lianes où elle dissimule son alliance, avant d’être sauvée par un forçat évadé.
De toutes les figures féminines si vivantes qu’on rencontre dans l’œuvre du prix Nobel australien, Helen Roxburgh est peut-être la plus émouvante et la plus vraie. Outre le puissant intérêt du récit, ce roman offre le portrait d’une femme déchirée entre deux univers, la fidélité au souvenir d’un mari très civilisé et l’attachement à un être violent et frustre.

Posté par Jean dans Île déserte, Livres, Robinsonnade, Roman | Pas encore de commentaires »

09-12-2016

Benjamin Guérif : Pietro Querini – Les naufragés du Röst – 2008

64-132 Querini-En 1431, alors que Venise étend son empire maritime sur la Méditerranée, le capitaine Pietro Querini, patricien cultivé et polyglotte, conduit vers les Flandres un lourd vaisseau de commerce. Â peine le navire a-t-il dépassé Gibraltar qu’une violente tempête l’endommage. Commence alors une longue dérive vers le Nord inconnu, vers le froid et la nuit hivernale arctique, peuplée par l’imagination populaire de monstres et de créatures légendaires… Après avoir enduré d’insupportables épreuves, Pietro Querini et ses hommes débarquent sur l’île de Röst, terre désolée perdue au large de la Norvège. La découverte de cette improbable société  » barbare  » bouleversera leur destin. Porté par une écriture éblouissante, ce livre inspiré de faits réels, fondé sur le journal de bord de Querini et sur des témoignages de marins, est, plus qu’un magnifique récit d’aventures, une réflexion subtile sur l’histoire, l’humanité et l’altérité.

Posté par Jean dans Insularité, Livres, Roman | Pas encore de commentaires »

18-11-2016

Jean-Claude Brouillet : Lîle aux perles noires – 1984

64-134 Brouillet-Perdue dans le bleu, une île. Introuvable, secrète, inaccessible. Centre de nulle part comme le Paradis. Au cœur de l’île, un lagon de saphir. Et dans l’abîme du lagon, veillées par les requins, plus somptueuses que les nuages, plus rares que le diamant, les perles noires. Nées d’un rêve et d’une nacre. Nacre inconnue, rêveur connu : Jean-Claude Brouillet. Son destin s’inscrit dans les neuf lettres de son nom : B, comme Béarnais. R, comme réussite. O, comme orgueil. U, comme un. I, comme imaginaire. L et L, comme lion et liberté. E, comme espace. T, comme trajectoire. La sienne. Unique. Qui l’a mené, de coups de gueule en coups de poing, de coups d’audace en coups de reins, de la jungle du Gabon aux atolls du Pacifique dans une éblouissante course au soleil où la vie, pour une fois, est plus vraie qu’un roman.

Posté par Jean dans Île déserte, Insularité, Livres, Roman | Pas encore de commentaires »

14-10-2016

Bernard Gorsky : Ronbinson sous-marin – 1972

69-140 Gorsky-Après un naufrage, un homme se réveille sur son bateau, qui s’est encastré sur un récif. Il se trouve sur l’île Surprise, îlot corallien du Pacifique sud, manifestement inhabité. Grâce au matériel conservé à bord, il se construit une case entre des cocotiers et s’installe de manière décente. Mais sa nouvelle vie commence vraiment le jour où, s’étant lancé à la poursuite d’une tortue, il découvre les fonds sous-marins.

Son émerveillement est immédiat. Il va désormais consacrer la plupart de son temps à l’exploration du lagon, plongeant et replongeant sans se lasser à la rencontre des créatures qui le peuplent. Il apprend à chasser au harpon, afin de se nourrir, mais ce sont surtout ses yeux et son esprit qu’il entend réjouir en s’immergeant ainsi. Cette activité devient une véritable drogue, au point que, même blessé ou malade, il n’a qu’une idée en tête : y retourner.

À la fin, alors qu’une plongée trop profonde vient de briser son organisme, le narrateur est sauvé par un bateau venu pour la saison de la pêche aux tortues.

Posté par Jean dans Île déserte, Livres, Roman | Pas encore de commentaires »

01-09-2013

Anne Cayre : La fille sauvage de Songy -

64-126 cayre-La fille sauvage de Songy – sujet de ce beau roman – a vécu au XVIIIe siècle, capturée en forêt champenoise par des villageois de Songy.
Des documents officiels, des livres, attestent de quelques événements de sa vie, son baptême, sa mort, mais en laissant de côté, toujours, le ressenti de cette jeune fille.
Anne Cayre choisit de combler ce manque, de redonner à celle qui deviendra plus tard Marie-Angélique Le Blanc, une réalité physique et morale dont la privent tous les écrits de cette époque.
En s’appuyant sur les archives, l’auteure imagine avec beaucoup de délicatesse les difficultés et les souffrances éprouvées par cette enfant que l’on voit combattre et résister pour sa survie, puis, petit à petit se familiariser avec le langage et l’écriture, se sociabiliser jusqu’à parvenir, adulte, à une autonomie et à une réflexion qui la sauveront. Ou pas. (1/9/2013)

Posté par Jean dans Livres, Roman | Pas encore de commentaires »

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...