Archive | Note de lecture Flux RSS de cette section

À propos de Jean

Ceci est "un blog" de bonne foi, lecteur. Il t'avertit dès l'entrée que je ne me suis proposé aucune fin, que domestique et privée. Montaigne.

Jacques Chancel – Le désordre et la vie

2 décembre 2016

0 Commentaire

Un dimanche parmi tant d’autres. Se lever tôt, se coucher tard, écrire à n’en plus finir, des heures durant, non pas pour faire œuvre mais pour noircir des pages, c’est le lot de la solitude que l’on se donne. Ce que j’aime ce sont les notes jetées à la hâte sur des bouts de papier, […]

Lire la suite...

Jacques Chancel : Le désordre et la vie

2 novembre 2016

0 Commentaire

Jacques Chancel : Le désordre et la vie

J’ai toujours en ligne de mire Les Trois Mousquetaires, Vingt mille lieues sous les mers et Robinson Crusoé. Je me faisais un monde, comme Michel Mohrt qui publie en ce moment L’Air du large : qui n’a rêvé de se trouver un jour sur une île déserte, libre des contraintes de la civilisation, maître de […]

Lire la suite...

Henri Perruchot : La vie de Cézanne

23 mars 2014

0 Commentaire

Nullement combatif, Cézanne appartient à cette sorte de gens qui, dès qu’on les attaque, cèdent le terrain et n’ont qu’une hâte : disparaître. Ce qu’inspire à Cézanne le tumulte provoqué par ses toiles, c’est, avec une accablante tristesse, un immense désir de silence. Assez ! Assez ! Qu’on l’abandonne à sa solitude. Qu’on le laisse […]

Lire la suite...

Gertrud Kolmar (1894-1943) : Lettres

20 octobre 2010

0 Commentaire

Tu crois que je peux difficilement m’imaginer ton isolement. Tu te trompes. Quand des hommes nagent ensemble dans le grand fleuve, il est bien naturel que celui qui ne plonge pas avec tout le monde, se retrouve relativement isolé sur la rive. Oui, l’isolement est d’autant plus grand que celui qui reste en arrière a […]

Lire la suite...

Stefan Zweig (1881-1942) : Amok ou le fou de Malaisie – 1922

13 juin 2010

0 Commentaire

… sans argent, sans montre, sans illusions, je tournai le dos à l’Europe, et je n’éprouvais pas la moindre tristesse lorsque nous sortîmes du port. « Je m’assis sur le pont, comme vous voilà en ce moment, comme tous les autres, et j’aperçus un jour la Croix du Sud et les palmiers, et mon cœur s’épanouit. […]

Lire la suite...

Pearl Sydentricher-Buck (1892-1973) : Je n’oublierai jamais – 1961

2 avril 2010

1 Commentaire

Je me laissai tomber sur le talus couvert d’herbe, et j’écoutai. Les cris cessèrent, remplacés par des éclats de voix et des rires. C’était donc un garçon ! Une nouvelle vie ! Je m’étendis sur l’herbe et restai longtemps le regard fixai sur le ciel. On ne voyait pas d’étoiles, la lune brillait et je […]

Lire la suite...

Colette : La Vagabonde

17 février 2010

0 Commentaire

Me voilà donc, telle que je suis ! Seule, seule, et pour la vie entière sans doute. Déjà seule ! C’est bien tôt. J’ai franchi, sans m’en croire humiliée, la trentaine ; car ce visage-ci, le mien, ne vaut que par l’expression qui l’anime, et la couleur du regard, et le sourire défiant qui s’y […]

Lire la suite...

Colette : La Vagabonde

10 février 2010

0 Commentaire

Comme d’habitude, c’est avec un grand soupir que je referme derrière moi la porte de mon rez-de-chaussée. Soupir de fatigue, de détente, de soulagement ? — ou l’angoisse de la solitude ? Ne cherchons pas, ne cherchons pas ! Qu’est-ce que j’ai donc, ce soir ?… C’est ce brouillard de décembre, glacial, tout en paillettes […]

Lire la suite...

Colette : La Vagabonde

3 février 2010

0 Commentaire

Elle va me dire : « Est-ce toi qui es là ?… Là, toute seule, dans cette cage aux murs blancs que des mains oisives, impatientes, prisonnières, ont écorchés d’initiales entrelacées, brodés de figures indécentes et naïves? Sur ces murs de plâtre, des ongles rougis, comme les tiens, ont écrit l’appel inconscient des abandonnés… Derrière […]

Lire la suite...

Anaïs Nin

27 janvier 2010

0 Commentaire

Je comprends la solitude mieux que quiconque, c’est pourquoi je réponds à toutes les lettres, et quand vous parlez d’une indigence de rapports humains je me rappelle les époques et les lieux qui ne donnaient pas la vie. Faut-il que vous restiez là ? On devrait avoir le courage de quitter les endroits vides ou […]

Lire la suite...

Alain Bombard

15 juillet 2009

0 Commentaire

Oh ! Solitude, tu commences à m’inquiéter sérieusement, le jour où j’écris cette chose typique ! Je comprends la différence entre solitude et isolement. De l’isolement dans la vie normale, je sais comment je peux sortir : tout simplement par la porte pour descendre dans la rue ou par le téléphone afin d’entendre la voix […]

Lire la suite...

Franz Kafka

24 juin 2009

0 Commentaire

Le désir de solitude allant jusqu’à la perte de conscience. Seul face à moi-même. Peut-être l’obtiendrai-je à Riva ? Journal, 1er juillet 1913, Le Livre de Poche, p. 273

Lire la suite...

Michel Tournier : Vendredi ou les limbes du Pacifique

30 novembre 2008

0 Commentaire

Je sais maintenant que chaque homme porte en lui – et comme au-dessus de lui – un fragile et complexe échafaudage d’habitudes, réponses, réflexes, mécanismes, préoccupations, rêves et implications qui s’est formé et continue à se transformer par les attouchements perpétuels de ses semblables. privée de sève, cette délicate efflorescence s’étiole et se désagrège. Autrui, […]

Lire la suite...

Françoise Dolto : Solitude refuge

26 novembre 2008

0 Commentaire

La solitude se fait attirante cependant aux heures d’échec du désir, ainsi que de peine ou de déception dans la communication manquée. Elle livre l’humain alors à l’expérience de la magie de sa seule rêverie, où le désir brode des fantasmes en apaisant ses tensions dans un plaisir qui endort l’épreuve de la solitude ; […]

Lire la suite...

Madeleine Chapsal

25 novembre 2008

0 Commentaire

Mais il faut se rappeler que Maliens, Somaliens, Birmans ou Hindous se plaignent du contraire : d’une surpopulation qui, du fait de l’absence de logements, du poids des traditions familiales, aboutis à la promiscuité, au manque absolu de solitude. Qui ne préfère vivre seul ou seule plutôt que de se réveiller sur une paillasse ou […]

Lire la suite...

Michel Tournier : Vendredi ou les limbes du Pacifique

21 novembre 2008

0 Commentaire

La solitude n’est pas une situation immuable où je me trouverais plongé depuis le naufrage de la Virginie. C’est un milieu corrosif qui agit sur moi lentement, mais sans relâche et dans un sens purement destructifs. Le premier jour, je transitais entre deux sociétés humaines également imaginaires : l’équipage disparu et les habitants de l’île, […]

Lire la suite...

Paul Auster

20 novembre 2008

0 Commentaire

Solitaire. Mais cela ne signifie pas qu’il était seul. Pas dans le sens où Thoreau, par exemple, cherchait dans l’exil à se trouver ; pas comme Jonas non plus, qui dans le ventre de la baleine priait pour être délivré. La solitude comme une retraite. Pour n’avoir pas à se voir, pour n’avoir pas à […]

Lire la suite...

Françoise Dolto : Solitude et communication

19 novembre 2008

0 Commentaire

Ce vécu de trajectoire que dans ma solitude j’apprécie comme mon histoire, en suis-je l’objet ou en suis-le le sujet ? Sans la communication, moi sans les autres, sans lieu, ni temps, serais-je, suis-je ? Puisqu’aux autres je les dois tous deux. Dans cette  » trajectoire du vécu« , comme l’a dit Merleau-Ponty ; lorsqu’elle est […]

Lire la suite...

Madeleine Chapsal

18 novembre 2008

0 Commentaire

Tout de que peut espérer un individu humain, c’est d’apprendre à organiser sa solitude pour qu’elle pèse le moins possible. Cela ne s’enseigne pas, mais se découvre à l’usage – pourvu qu’on y consente. Car beaucoup de solitaires refusent de s’adapter, ancrés dans l’idée que  » quelqu’un va arriver et les tirer de là. Ce […]

Lire la suite...

Michel Tournier : Vendredi ou les limbes du Pacifique

17 novembre 2008

0 Commentaire

Ce fut l’occasion pour lui de découvrir un aspect important de la métamorphose que son esprit subissait sous l’influence de sa vie solitaire. . Le champ de son attention paraissait en même temps s’approfondir et s’étrécir. Il lui devenait de plus en plus difficile de songer à plusieurs choses à le fois, et même de […]

Lire la suite...

Bloc-notes (16)

15 novembre 2008

0 Commentaire

Solitude : Dans le monde tout tend à me faire descendre, dans ma solitude tout tend à me faire monter. Sébastien-Roch Nicolas dit Chamfort (1741-1794) Maximes et Pensées et de Caractères et Anecdotes, 1795 Note de lecture : Lorsque Robinson commença à redescendre vers le rivage d’où il était parti la veille, il avait subi […]

Lire la suite...

Paul Auster

13 novembre 2008

0 Commentaire

J’ai appris qu’il n’est rien de plus terrible que la confrontation avec les effets personnels d’un mort. Les choses sont inertes. Elles n’ont de signification qu’en fonction de celui qui les utilise. La disparition advenue, les objets, même s’ils demeurent sont différents. Ils sont là sans y être, fantômes tangibles, condamnés à survivre dans un […]

Lire la suite...

Françoise Dolto : Solitude et communication

12 novembre 2008

0 Commentaire

Accepter de laisser passer sans prendre, sans rejeter, voir, entendre, en regardant, en écoutant et ne pas comprendre, c’est accepter, mêler aux autres, la solitude. (…) C’est reconnaitre en la haine l’amour qui s’y masque par pudeur, ou par prudence, et savoir que, dégradés, amour et désirs s’accomplissent sous masque de travail ou de vertu. […]

Lire la suite...

Madeleine Chapsal

11 novembre 2008

0 Commentaire

C’est la matin que la solitude est à son pire. Quand on découvre devant soi toute une longue journée  » à tirer », comme disent ceux qui ont quelque mal à vivre, alors que le soir, le refuge qu’offre le sommeil se rapproche. D’autant que le m’endors en dors bien. Mais chacun vit son mal-être à […]

Lire la suite...

Françoise Dolto : Solitude et communication

5 novembre 2008

1 Commentaire

Accepter de laisser passer sans prendre, sans rejeter, voir, entendre, en regardant, en écoutant et ne pas comprendre, c’est accepte, mêler aux autres, la solitude. (…) C’est s’accepter témoin, exemple, illustration individuée éphémère d’une espèce dont le désir jamais ne peut trouver dans notre corps caduque et dormeur, justification de ce qui dans nos rêveries […]

Lire la suite...

Madeleine Chapsal

4 novembre 2008

3 Commentaires

Il me semble parfois qu’une partie de ma peur de la mort vient de cette angoisse : je serai seule dans mon cercueil, mon caveau. Dans le silence. Je meurs d’effroi à cette idée. Une soudaine solitude, Le Livre de Poche, p.71

Lire la suite...

Dictonnaire

3 novembre 2008

0 Commentaire

Isolamento Soledad Reclusão одиночество Solitudine retiro solidão 孤独 Eenzaamheid Eenzaam Solitary Solitario

Lire la suite...

Madeleine Chapsal

1 novembre 2008

1 Commentaire

La solitude n’est pas tant un état de fait qu’une faiblesse de l’être, une maladie, à l’égal du diabète ou de la dépression. Si l’on naît pas avec, elle peut venir avec l’âge, comme l’asthme ou les rhumatismes. Toutefois, s’il est difficile de l’éviter, désormais, elle se soigne. De la même façon – ou presque […]

Lire la suite...

Madeleine Chapsal

30 octobre 2008

0 Commentaire

Le combat contre la solitude commence dès la première heure, celle de la naissance… p. 53

Lire la suite...

Françoise Dolto : Solitude et communication

29 octobre 2008

2 Commentaires

Accepter de laisser passer sans prendre, sans rejeter, voir, entendre, en regardant, en écoutant et ne pas comprendre, c’est accepte, mêler aux autres, la solitude. C’est se reconnaitre humain, désir sourcé dans la chair, désir qui, à la tête, au cœur, parle aux entrailles, au sexe appelle, désir qui entend celui des autres, désir incarné […]

Lire la suite...

Madeleine Chapsal

26 octobre 2008

2 Commentaires

Comment mon père a-t-il fait pour préserver son autonomie alors qu’il requérait la compagnie constante d’une femme ou d’une autre ? Il était resté comme les enfants, il savait fouir sa solitude en présence d’autrui. Il faut dire aussi qu’il était devenu sourd, les derniers temps, et que seul, il l’était plus qu’il ne l’aurait […]

Lire la suite...

Madeleine Chapsal

24 octobre 2008

2 Commentaires

La solitude est un état de l’être bien plus que du corps. Elle a ses bons côtés : c’est en elle et par elle qu’on constitue son individualité. Une soudaine solitude, Livre de Poche p. 23

Lire la suite...

Françoise Dolto (1908-1988) : Solitude – 1985

24 octobre 2008

0 Commentaire

Nouveau-né il vagit, sa pesante détresse, césuré de son placenta, l’insolite séparation des entrailles nidantes de sa mère qui lui fait découvrir un mode de vie nouveau sa survie dépendant d’abord de cet air commun à toutes créature. Menaçante pour sa survie, la solitude ne lâchera plus cet homme, cette femme, pour la première fois […]

Lire la suite...

Madeleine Chapsal

24 octobre 2008

1 Commentaire

En réalité, une femme a beau cumuler succès et beauté, elle est minée par la peur de la solitude. Une soudaine Solitude, p. 17

Lire la suite...

Madeleine Chapsal

23 octobre 2008

1 Commentaire

Le plus grave inconvénient de la solitude, c’est qu’elle altère la perception du bien comme du mal. Une soudaine solitude, Le Livre de Poche, 14

Lire la suite...

Madeleine Chapsal

22 octobre 2008

0 Commentaire

Les solitaires sont souvent des imaginatifs – envahis comme les enfants par le rêve. Ce sont aussi de grands archivistes : ils classent, déterrent, remuent des cendres encore chaudes ou refroidies. Sans inventaire minutieux du passé, pas d’avenir possible. Les habitants de la solitude, qui ont le loisir de parcourir en tous sens les différentes […]

Lire la suite...

Madeleine Chapsal

22 octobre 2008

1 Commentaire

Le plus difficile, dans la solitude, c’est de ne plus pouvoir partager. J’ai beau le savoir, aujourd’hui je ne m’y résigne pas et mes lèvres bougent toutes seules :  » Papa, me voici, je reviens chez nous pour m’occuper de notre maison… Ne t’inquiète pas, je ferai tout pour le mieux.  » C’est au silence […]

Lire la suite...

Albert Jacquard – Huguette Planès.

20 octobre 2008

2 Commentaires

Dans la construction de chacun, quelle place faites-vous à la solitude ? Solitude : c’est le même mot pour deux situations opposées, la solitude subie, la solitude désirée. La première est dramatique ; j’ai besoin des autres et personne n’est-là. Je suis comme un feu qui meurt, faute d’oxygène. La seconde est, à certains moments, […]

Lire la suite...

Marguerite Duras (1914-1996) : Ecrire

17 octobre 2008

0 Commentaire

Lu : Ce mot (pur) n’est pas un concept; ni un défaut, ni un vice, ni une qualité. C’est un mot de la solitude. C’est un mot seul, oui c’est ça, un mot très bref, monosyllabique. Seul. C’est sans doute le mot le plus « pur » auprès de quoi et après quoi ses équivalences s’effacent d’elles-mêmes […]

Lire la suite...

Merleau-Ponty

5 mai 2008

0 Commentaire

Le philosophe Merleau-Ponty pour sa part, estimait que la solitude favorisait l’imaginaire et permettait de grandes découvertes, la poésie, la musique, la danse. Pour lui, la solitude et la communication ne doivent pas être les deux termes d’une alternative mais deux moments d’un seul phénomène.

Lire la suite...

11 février : beau

11 février 2008

1 Commentaire

Note de lecture : Il me semble qu’aimer c’est enrichir (l’autre). Jean de La Varende, L’Homme aux gants de toile, chap. V L’homme ne travaille presque plus. Il semble atteint par l’universelle langueur, touché lui aussi par la fièvre. Il a maigri ; il s’essouffle. Il reste des heures sur un sommet à suivre le […]

Lire la suite...

18 décembre : froid

18 décembre 2007

6 Commentaires

Lecture : Dans les lettres à sa mère, de Saint-Exupéry, trois sont datées de Besançon. J’aimerais savoir où il était caserné, s’il avait une chambre en ville et quelles traces il y a laissées. Dans ses lettres du Maroc, il parle de sa solitude intellectuelle et aussi matérielle dans un bourg perdu où il semble […]

Lire la suite...

25 octobre : soleil

25 octobre 2007

1 Commentaire

Lu : J’ai besoin de solitude comme d’autres ont besoin de soleil, et peut-être pour les mêmes raisons, pour m’illuminer. Journal de Paris, 12 juin 1966.

Lire la suite...

14 octobre : ensoleillé

14 octobre 2007

6 Commentaires

L’homme est un animal parfaitement seul. La solitude n’est pas l’absence, c’est un état intérieur. Jacques Brel Lu : Se retirer. Se taire : l’avancée en solitude, loin de dessiner une clôture, ouvre la seule et durable et réelle voie d’accès aux autres, à cette altérité qui est en nous et qui est dans les […]

Lire la suite...

24 septembre : beau

24 septembre 2007

0 Commentaire

Lu : 1646 : 12 mutins de Fort Dauphin (petit comptoir vers la route des Indes dans le Sud de Madagascar) sont abandonnés à la Réunion jusqu’en août 1649. Le 7 septembre, on les ramène à Fort Dauphin, mais certains sont fâchés de revenir. Une première carte de l’île est dressée avec les information de […]

Lire la suite...

Marguerite Duras (1914-1996) : Ecrire

23 septembre 2007

0 Commentaire

Jean-Paul Legaré : Un air d’automne Lu : La solitude est toujours accompagnée de folie. Je le sais. On ne voit pas la folie. Quelquefois seulement on la pressent. Je ne crois pas qu’il puissent en être autrement. Quand on sort de soi, tout un livre, on est forcément dans l’état particulier d’une certaine solitude […]

Lire la suite...

Marguerite Duras (1914-1996) : Ecrire

21 septembre 2007

0 Commentaire

Lu : On ne trouve pas la solitude, on la fait. La solitude elle se fait seule. Je l’ai faite. Parce que j’ai décidé que c’était là que je devrais être seule, que je serais seule pour écrire. ça s’est passé ainsi. J’ai été seule dans cette maison. Je m’y suis enfermée – j’avais peur […]

Lire la suite...

19 septembre :

19 septembre 2007

0 Commentaire

Lecture : Le Ravissement de Lol V. Stein et Le Vice-consul, je les ai écrits là-hauts, dans ma chambre, celle aux armoires bleues, hélas maintenant détruites par des jeunes maçons. Quelquefois, j’écrivais ici, à cette table-là du salon. Cette solitude des premiers livres je l’ai gardée. Je l’ai emmenée avec moi. Mon écriture, je l’ai […]

Lire la suite...

Marguerite Duras (1914-1996) : Ecrire

18 septembre 2007

10 Commentaires

Lecture : C’est dans une maison qu’on est seul. Et pas, au-dehors d’elle mais au-dedans d’elle. Dans le parc il y a des oiseaux, des chats. Mais aussi une fois, un écureuil, un furet. On n’est pas seul dans un parc. Mais dans la maison, on est si seul qu’on en est égaré quelquefois. C’est […]

Lire la suite...

Julien Green (1900-1998) : Journal (1919-1924)

6 mai 2007

0 Commentaire

Une vie dans laquelle il n’y a pas de solitude est une vie sans force et sans intérêt. En somme, la solitude est le lieu le moins solitaire qui soit, puisque la vitalité de notre être la peuple immédiatement, si bien qu’on peut dire qu’une vie dans laquelle il n’y a pas de solitude est […]

Lire la suite...
12

Biologie |
module externe et indépenda... |
dorothee |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ASTRONOMIE?...C'est Quoi?
| insectes de clemsc
| Stage Circonscription Orléa...