15-07-2017

Johann Wolfgang Goethe (1749-1832) : Solitude

64-213 Goethe-Vous qui vivez dans les arbres et les rochers, ô nymphes tutélaires,
Accordez de grand coeur à chacun ce qu’au fond de lui-même il désire !
Donnez un réconfort, à l’affligé, un sage avis à l’hésitant,
Et faites cette grâce à l’amant ; qu’il chemine au-devant du bonheur.
Car vous tenez des dieux ce qu’ils sont refusé aux hommes, le don d’être
Consolatrices pour quiconque a foi en vous, et auxiliatrices.

Publié par Jean dans Poésies | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...