28-02-2017

Fabrice Amadeo – 11e du Vendée Globe

64-130 amadeo-La solitude vous a-t-elle pesé ?
Évidemment il y a eu le manque douloureux de ma femme, de mes enfants, de mes proches. Mais j’ai adoré la solitude et je l’ai apprivoisée. Et je vais maintenant continuer à la chercher quand je serai à terre. C’est un luxe de pouvoir être seul et d’avoir autant de temps pour soi. Tout ça dans l’adversité et en se découvrant soi-même. Cela a été une expérience très riche.

Vous saviez que le Vendée Globe était une aventure humaine unique…
Oui, mais je n’avais pas appréhendé à quel point cela pouvait être puissant d’un point de vue personnel. J’avais sous-estimé l’impact que cela peut avoir d’être seul face à soi-même dans l’adversité, dans des régions sauvages, dans des moments dangereux. Je reviens changé. [Source : Le Figaro]

Publié par Jean dans Actualité, Sport | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...