Archives pour février 2017

28-02-2017

Fabrice Amadeo – 11e du Vendée Globe

64-130 amadeo-La solitude vous a-t-elle pesé ?
Évidemment il y a eu le manque douloureux de ma femme, de mes enfants, de mes proches. Mais j’ai adoré la solitude et je l’ai apprivoisée. Et je vais maintenant continuer à la chercher quand je serai à terre. C’est un luxe de pouvoir être seul et d’avoir autant de temps pour soi. Tout ça dans l’adversité et en se découvrant soi-même. Cela a été une expérience très riche.

Vous saviez que le Vendée Globe était une aventure humaine unique…
Oui, mais je n’avais pas appréhendé à quel point cela pouvait être puissant d’un point de vue personnel. J’avais sous-estimé l’impact que cela peut avoir d’être seul face à soi-même dans l’adversité, dans des régions sauvages, dans des moments dangereux. Je reviens changé. [Source : Le Figaro]

Posté par Jean dans Actualité, Sport | Pas encore de commentaires »

28-02-2017

Mort depuis un an !

Le 28 février; à Laval, (Myenne) les policiers découve dans un immeuble le corps d’un homme de 65 ans, décédé chez lui depuis plus d’un an. C’est l’employé du syndic de gestion de l’immeuble, chargé de relevé les compteurs d’eau, qui donne l’alerte après avoir constaté que la comsommation au compteur était rigoureusement la même que celle de l’année dernière.

Posté par Jean dans Actualité, Mort | Pas encore de commentaires »

24-02-2017

Richard Nelson : L’île, l’océan et les tempêtes – 2003

64-127 nelson-Richard Nelson n’est pas un écrivain comme les autres. Sensible et surprenant, son récit échappe à toute définition. Il fait naître, au contraire, le rêve d’une autre vie. Une île déserte au large des côtes de l’Alaska, offerte à l’océan… Ce lieu vierge de toute trace  » civilisatrice « , l’anthropologue va le découvrir et le partager avec les cerfs, les ours, les aigles, les loutres de mer et les baleines à bosse qui le peuplent. Immergé dans la nature, fort de son savoir mais libéré de ses préjugés culturels, il prend peu à peu possession de l’espace… avant que celui-ci ne s’empare de lui. Richard Nelson transcende cette expérience unique de simplicité avec enchantement et poésie, et nous entraîne dans un monde ancien que peu d’entre nous auront l’occasion de connaître. Ode à la nature, véritable histoire d’amour entre un homme et une terre, L’île, l’océan et les tempêtes réveille, comme par magie, une forme d’innocence perdue. (10/2003)

Posté par Jean dans Insularité, Livres | Pas encore de commentaires »

22-02-2017

Gilles Lagardinier : Ça peut pas rater

64-145

Posté par Jean dans Extrait | Pas encore de commentaires »

17-02-2017

Jean-François Petit : Le chant des Kerguelen – 2001

64-126 petit-Jean-François Petit est recruté par l’administration des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) pour s’occuper, avec trois autres collègues, des transmissions du district de l’archipel des Kerguelen. Ce qui était une mission professionnelle se transforme en choc de la découverte : des paysages époustouflants, une faune et une flore luxuriantes sont alors restitués dans une description sensible, tout au long d’un carnet de voyage tenu pendant un an. Jean-François Petit, a effectué ce séjour en 1993, alors qu’il était militaire dans l’armée de l’air. Des séjours à l’étranger qu’il a effectués, c’est celui qui l’a le plus marqué, physiquement et affectivem

Posté par Jean dans Insularité, Livres, Récit | Pas encore de commentaires »

10-02-2017

Adolphus Washington Greely : Les Naufragés du pôle -

64-126 Greely-La faim, la folie et la mort… C’est ce que rencontrèrent la quasi-totalité des membres de la petite équipe de scientifiques américains conduite par le lieutenant Greely, qui partit le 4 juillet 1881 à la conquête du pôle Nord. Entamée dans l’enthousiasme, l’expédition prévue pour un an en durera trois : le bateau va s’égarer dans les solitudes glacées et le voyage tourner au cauchemar. Cette aventure tragique nous est connue grâce aux notes rédigées par Greely lui-même, rescapé du drame. Des notes évoquant la monotonie des nuits, la paralysie intellectuelle, les tempêtes, les paysages sinistres et effrayants, les tentatives d’hivernage dans des conditions inhumaines, l’abandon des chiens esquimaux, la mort lente. L’une des pages les plus stupéfiantes – les plus sombres, surtout – de l’histoire des explorations.

Posté par Jean dans Livres, Récit | Pas encore de commentaires »

03-02-2017

David Lefèvre : Solitudes australes – 2012

64-125 Lefèvre-À l’ouest de l’île de Chiloé, au Chili, David Lefèvre se retire seul dans une cabane, entre lac et forêt. Son projet : vivre une existence frugale proche de l’autosubsistance et tisser avec le milieu naturel un lien de respect et de connivence. Au fil des mois et des saisons, la vie s’ancre dans ce lieu isolé. L’auteur décrit ses travaux quotidiens, ses escapades au coeur de la nature sauvage qui l’entoure et les réflexions qu’elle lui inspire. C’est aussi l’occasion pour David Lefèvre de s’interroger sur sa solitude, ses racines, son rapport au monde, la signification de l’engagement, le concept de pauvreté volontaire ou encore le besoin d’errance qui l’a poussé à parcourir le monde. Ce voyage immobile est autant un récit sensible tourné vers le dehors qu’une plongée intérieure.

Posté par Jean dans Chili, Ermite, Livres, Récit | Pas encore de commentaires »

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...