11-11-2016

François Leguat (1635-1735) – Aventure d’un protestant et de ses compagnons exilés en deux îles désertes de l’océan Indien : 1690-1698

64-136 Leguat-Les Français possédaient un Robinson (publié avant celui de Defoe) et ils l’avaient oublié ! Et le plus fort de l’affaire est que l’ouvrage qui nous conte ses aventures n’est pas un roman : François Leguat a bien existé, il a bel et bien vécu (entre 1690 et 1698) l’impossible histoire qu’il nous relate ici par le détail – et, dernier miracle, il a eu l’âme assez généreuse pour en faire un grand livre. Lui et ses compagnons font partie de la triste cohorte de ces protestants exilés que Louis XIV, sottement conseillé par la Maintenon, avait chassés de France en révoquant l’édit de Nantes. Réfugié en Hollande, Leguat, secondé par une poignée de gaillards sans expérience, se voit dépêché par les autorités d’Amsterdam au beau milieu de l’océan Indien afin de mettre en valeur les îles Mascareignes. L’île Bourbon – aujourd’hui La Réunion – n’étant alors peuplée que par une poignée de malheureux un peu oubliés par la France, c’est d’abord vers elle qu’on les a dirigés (Maurice était pour lors possession hollandaise). Mais Louis XIV se décidant enfin à s’occuper de son île, ils échouent sur la plage d’une terre parfaitement déserte – qui répond au beau nom de Rodrigue. Cette robinsonnade, contée avec vivacité par un Rousseau avant la lettre, ferait déjà un bon livre, mais les choses ne tardent pas à mal tourner… et la seconde « isle » où échouent nos exilés sera celle de l’horreur. D’où le livre de l’infortuné Leguat va tirer – pour notre âpre édification – une altitude inattendue…

Publié par Jean dans Livres | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...