12-08-2016

Narcisse Peltier : Chez les sauvages – Dix-sept ans de la vie d’un mousse vendéen dans une tribu aborigène, 1858-1875 – 2002

64-150 Peltier-Engagé comme mousse à l’age de douze ans, Narcisse Pellletier, jeune Vendéen, décide de tenter l’aventure à bord du trois mâts le Saint-Paul. Le 5 janvier 1858, après un naufrage, Narcisse, âgé d’à peine quinze ans, est abandonné par ses compagnons d’infortune sur les terres d’Endeavour. Seul et perdu dans cette région encore inexplorée, il doit la vie la tribu aborigène Ohantaalas qui va l’adopter et devient Amglo, fils du chef Maademan. Il mènera pendant dix-sept ans une vie sauvage et oubliera sa langue maternelle, jusqu’un jour de 1875, où un navire anglais de passage enlève ce « primitif blanc » pour le mener à Sidney, vers la civilisation.
Identifié, il est escorté jusqu’en France où il renoue peu à peu avec ses origines et livrera un témoignage précieux sur sa vie Chez les Sauvages.

Publié par Jean dans Livres, Récit, Témoignage | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...