Archive | octobre 2010

William Shakespeare (1564-1616)

31 octobre 2010

0 Commentaire

Laissez-moi seul avec moi-même.

Lire la suite...

Julien Mudry : Solitude : Un soir de novembre 2007 à Yverdon-les-Bains.

29 octobre 2010

0 Commentaire

Allez voir : un (beau) photoblog…

Lire la suite...

A.M. Otwell : Song of Solitude – 2002

29 octobre 2010

0 Commentaire

Dear God, I set a man up in your place I guess I needed a human face, an object, an idol, a god I could adore yet explore with my fleshly fingers. I clung to someone I could see, for what was faith to me? with such concrete evidence of love and goodness in the […]

Lire la suite...

Georgina Harding : La Solitude de Thomas Cave

26 octobre 2010

0 Commentaire

1616. Dans une île inhabitée du Svalbard au nord du cercle polaire, un bateau s’éloigne de la rive glacée. Thomas Cave vient de parier avec les marins du Heartsease qu’il peut passer un hiver sur cette terre gelée et déserte. Dans son journal, il décrit minutieusement son quotidien, la chasse des rares animaux, l’équipement de […]

Lire la suite...

Thomas de Quincey (1785-1859) : Suspira de profundis

24 octobre 2010

0 Commentaire

Personne ne déploiera jamais les facultés de son intelligence s’il n’intercale, pour le moins, quelques moments de solitude dans sa vie.

Lire la suite...

Gertrud Kolmar (1894-1943) : Lettres

20 octobre 2010

0 Commentaire

Tu crois que je peux difficilement m’imaginer ton isolement. Tu te trompes. Quand des hommes nagent ensemble dans le grand fleuve, il est bien naturel que celui qui ne plonge pas avec tout le monde, se retrouve relativement isolé sur la rive. Oui, l’isolement est d’autant plus grand que celui qui reste en arrière a […]

Lire la suite...

Albert Einstein (1879-1955)

17 octobre 2010

0 Commentaire

La solitude est douloureuse quand on est jeune, mais délicieuse quand on est plus mûr.

Lire la suite...

Gertrud Kolmar (1894-1943) : La Solitaire

16 octobre 2010

0 Commentaire

je m’entoure de ma solitude elle est comme une robe chaude sur moi venue sans pincement ni piqûre même si les manches tombent profondément sur ma main un inconnu en a pris les mesures, le visage étranger se ressent comme souffle trouble ; Les longs cous noirs des cygnes sont courbés sur leurs plis : […]

Lire la suite...

Henri de Montherlant (1895-1972)

10 octobre 2010

0 Commentaire

Vive qui m’abandonne, il me rend à moi-même. Carnets.

Lire la suite...

Christine de Pisan (1363-1430)

9 octobre 2010

0 Commentaire

A qui dira-t-elle sa peine, La fille qui n’a point d’ami? La fille qui n’a point d’ami, Comment vit-elle? Elle ne dort jour ne demi Mais toujours veille. Ce fait amour qui la réveille Et qui la garde de dormir. A qui dit-elle sa pensée, La fille qui n’a point d’ami? Il y en a […]

Lire la suite...

Alexandra David-Néel (1868-1969)

3 octobre 2010

2 Commentaires

Je ne rêve que solitude et silence.

Lire la suite...

Biologie |
module externe et indépenda... |
dorothee |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ASTRONOMIE?...C'est Quoi?
| insectes de clemsc
| Stage Circonscription Orléa...