12-09-2010

Eda Le Shan (1922-2002)

Quand on est incapable de vivre seul, cela signifie qu’on n’apprécie pas comme il faut le seul compagnon qu’on aura de la naissance jusqu’à la mort : soi-même.

Publié par Jean dans Mots d'auteurs | RSS 2.0

Une Réponse à “Eda Le Shan (1922-2002)”

  1. chrissrun - 010 dit :

    Pfff, mais si je m’apprécie. Je m’aime bien même. Tiens je trouve que je suis une super nana, jolie, épanouie, enjouée, avenante (qu’il disait mon patron), intelligente, généreuse, curieuse de tout, bavarde, têtue, modeste… Et puis quoi, si j’aime les autres, j’aime partager, rencontrer, échanger, dormir contre un dos large, entendre respirer et battre un coeur, sentir la douce chaleur, son odeur dans la nuque, et une main caresser mes cheveux… c’est mon droit !
    Chriss

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...