18-11-2009

La Solitude lumineuse – Pablo Neruda

56323neruda.jpgEn 1928, Pablo Neruda est nommé consul à Colombo, Ceylan, puis à Singapour et Batavia. Accompagné de Kiria, sa fidèle mangouste, le poète chilien découvre les odeurs et les couleurs des rues asiatiques, les plaisirs et cauchemars de l’opium, la chasse à l’éléphant, le sourire paisible des Bouddhas… Neruda livre ses souvenirs colorés et poétiques d’un Orient colonial et se révèle comme un homme passionné, curieux de tout et de tous, et un merveilleux conteur.

 

Publié par Jean dans Livres | RSS 2.0

Une Réponse à “La Solitude lumineuse – Pablo Neruda”

  1. joindi - 02 dit :

    Bonsoir et merci pour ton commentaire

    En ce qui concerne l’artiste de ‘Black & White’ son nom est:

    iain macarthur

    @ +++

    Merci !

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...