24-06-2009

Franz Kafka

Le désir de solitude allant jusqu’à la perte de conscience. Seul face à moi-même. Peut-être l’obtiendrai-je à Riva ? Journal, 1er juillet 1913, Le Livre de Poche, p. 273

Publié par Jean dans Note de lecture | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...