26-11-2008

Françoise Dolto : Solitude refuge

La solitude se fait attirante cependant aux heures d’échec du désir, ainsi que de peine ou de déception dans la communication manquée. Elle livre l’humain alors à l’expérience de la magie de sa seule rêverie, où le désir brode des fantasmes en apaisant ses tensions dans un plaisir qui endort l’épreuve de la solitude ; mais le sujet dont le désir ne s’exerce plus dans la réalité n’opère plus aucun renouvellement à son soi-même connu qui, hors le corps et la monotonie de son vivre de besoins, est livré aux champ de l’imaginaire. Le désir s’y reduplique au narcissisme.

Publié par Jean dans Note de lecture | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...