18-11-2008

Madeleine Chapsal

Tout de que peut espérer un individu humain, c’est d’apprendre à organiser sa solitude pour qu’elle pèse le moins possible. Cela ne s’enseigne pas, mais se découvre à l’usage – pourvu qu’on y consente. Car beaucoup de solitaires refusent de s’adapter, ancrés dans l’idée que  » quelqu’un va arriver et les tirer de là.

Ce quelqu’un vient et c’est la mort. Une soudaine solitude, Le Livre de Poche, p.110

Publié par Jean dans Note de lecture | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...