07-11-2008

Catherine Audibert : La bonne solitude…

La « bonne solitude », c’est se sentir bien avec soi-même. Ne pas se sentir dévasté quand on est privé des autres. Ne pas être dans une demande démesurée. Ne pas voir l’autre comme un objet de besoin, nécessaire pour se calmer, s’aider à vivre. Cet état de « bonne solitude » est primordial : on y trouve de quoi se ressourcer, se reposer, mettre en œuvre ses potentialités. On se tourne vers sa vie personnelle, ce qui est nécessaire pour être ensuite capable d’échanger avec les autres. Au contraire, les gens incapables d’être seuls vivent une « solitude détresse », où ils éprouvent une angoisse sourde, un sentiment d’abandon, de désolation, de vide intérieur, voire de disparition de soi. Cela peut s’accompagner de sensations physiques : des vertiges ou l’impression de tomber dans un vide sans fin. Nombre d’entre nous font l’expérience de cette solitude détresse à des degrés divers. On ne s’en rend pas forcément compte, tant ces sentiments sont imperceptibles, insaisissables : ce sont des « angoisses sans nom », des « agonies primitives », qui remontent aux tout premiers temps de la vie. Des personnes croient qu’elles ont un problème avec l’alcool, la boulimie ou qu’elles sont trop dépendantes de leur conjoint mais, plus profondément, elles cherchent surtout à calmer leur incapacité à être seules. On peut tous l’éprouver à certains moments. Après une rupture amoureuse ou un deuil, par exemple. Elle

Publié par Jean dans Textes | RSS 2.0

Une Réponse à “Catherine Audibert : La bonne solitude…”

  1. Il est des moments où j’ai vraiment besoin de solitude
    Elle devient comme une amie et c’est là qu’il faut faire attention
    Amitié

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...