06-11-2008

Esseulée

Je suis descendueL'image “http://images.chapitre.com/ima0/big1/146/5620146.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
au jardin
j’étais triste
esseulée

je n’avais ni envie de chanter
ni envie de danser ou de sourire
à ton muet visage
effacé là-haut dans les nuages

j’ai tiré le seau du puits
je me suis aspergée
l’eau giclait et glissait
je m’ébrouais comme un jeune cheval

une faible lumière irradiait
de ma silhouette phosphorescente
telle un fantôme
je me voyais dans la flaque

alors
tes yeux rieurs
derrière les ifs

ferme sur mes pieds
comme biche aux abois
j’ai bondi
et couru
vers la mer
sans me retourner
j’ai plongé

regrets

trop tard
tant pis!

Chants à la lune d’une poétesse kabile.

« Jeune fille au jardin, dit aussi Femme cousant dans un jardin » Cassatt Mary (1844 – 1926)

Publié par Jean dans Poésies | RSS 2.0

Une Réponse à “Esseulée”

  1. nannous303 dit :

    Bonjour, clique sur ce lien http://nannous303.unblog.fr/2008/11/06/ma-solitude/ et tu connaitras les secrets de ma solitude.

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...