24-10-2008

Madeleine Chapsal

En réalité, une femme a beau cumuler succès et beauté, elle est minée par la peur de la solitude. Une soudaine Solitude, p. 17

Publié par Jean dans Note de lecture | RSS 2.0

Une Réponse à “Madeleine Chapsal”

  1. « Personne n’est à l’abri de la rencontre sauvage avec la « bête immonde » et nul n’est armé contre elle, car l’être humain n’est pas fait pour vivre seul. Ce sont les femmes, par nature avides d’amour et de communication, qui en sont les premières victimes ! Un homme se « recase » presque toujours, alors que la plupart des femmes tombées dans une soudaine solitude finiront par grossir le troupeau des célibataires définitifs. On peut mourir de solitude, écrit Madeleine Chapsal…
    Juan, merci de m’avoir fait découvrir cette » soudaine solitude » de M.Chapsal. C’est très différent des « Roses de Bagatelle ».

    Je te souhaite une belle journée.

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...