22-10-2008

Madeleine Chapsal

Les solitaires sont souvent des imaginatifs – envahis comme les enfants par le rêve. Ce sont aussi de grands archivistes : ils classent, déterrent, remuent des cendres encore chaudes ou refroidies.

Sans inventaire minutieux du passé, pas d’avenir possible. Les habitants de la solitude, qui ont le loisir de parcourir en tous sens les différentes époques de leur existence, en viennent à remonter un jour jusqu’aux sources, à leur genèse. Une soudaine solitude, Le Livre de Poche, p. 13

Publié par Jean dans Note de lecture | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...