Archives pour octobre 2008

30-10-2008

Carlos Edmundo de Ory (27-04-1923- : Trois heures moins le quart du matin

Si tu me voyais là nocturne total prendre
mon stylo noir avec cette même main
qui t’a touchée tant de fois et l’autre main
sage à ton image qui me regarde écrire.

Je n’ai aucun sujet juste un rythme et toi
Sonia toute la soie muette et magique
qui es partie avec ta mère et m’as laissé
laissé seul comme un bébé dans un bois

J’ai soif j’ai froid et je ne t’ai pas
La nuit est longue et je souffre et j’enfume l’espace
comme l’incendie d’une perle pure
qu’avale ma gorge musicale

Posté par Jean dans Poésies | Pas encore de commentaires »

30-10-2008

Seule

http://farm3.static.flickr.com/2336/2396348556_8858d93227.jpg?v=0

Posté par Jean dans Photos | 2 Commentaires »

30-10-2008

Madeleine Chapsal

Le combat contre la solitude commence dès la première heure, celle de la naissance… p. 53

Posté par Jean dans Note de lecture | Pas encore de commentaires »

29-10-2008

Françoise Dolto : Solitude et communication

Accepter de laisser passer sans prendre, sans rejeter, voir, entendre, en regardant, en écoutant et ne pas comprendre, c’est accepte, mêler aux autres, la solitude. C’est se reconnaitre humain, désir sourcé dans la chair, désir qui, à la tête, au cœur, parle aux entrailles, au sexe appelle, désir qui entend celui des autres, désir incarné toujours, qui se connait à jamais séparé, dans l’espace, des objets qui le suscitent dans le temps, des fruits de ses accomplissements, des suites inconnaissables de ses actes, fussent-ils les plus matérialisés, encore plus les subtils, dont les fins nous échappent et que notre désir voudrait maîtriser. Solitude, Le Livre de Poche p. 436

Posté par Jean dans Note de lecture | 2 Commentaires »

27-10-2008

Francis Lawrence : Je suis une légende – 2006

57242affichejesuisunelegendeiamlegend20064.jpg

Robert Neville était un savant de haut niveau et de réputation mondiale, mais il en aurait fallu plus pour stopper les ravages de cet incurable et terrifiant virus d’origine humaine. Mystérieusement immunisé contre le mal, Neville est aujourd’hui le dernier homme à hanter les ruines de New York. Peut-être le dernier homme sur Terre… Depuis trois ans, il diffuse chaque jour des messages radio dans le fol espoir de trouver d’autres survivants. Nul n’a encore répondu.

Mais Neville n’est pas seul. Des mutants, victimes de cette peste moderne – on les appelle les « Infectés » – rôdent dans les ténèbres… observent ses moindres gestes, guettent sa première erreur. Devenu l’ultime espoir de l’humanité, Neville se consacre tout entier à sa mission : venir à bout du virus, en annuler les terribles effets en se servant de son propre sang.

Ses innombrables ennemis lui en laisseront-ils le temps ? Le compte à rebours touche à sa fin…

Posté par Jean dans Films | 4 Commentaires »

27-10-2008

1) Jaimes Rosales : La Soledad – 2007

L'image “http://cinema.maville.com/photos/12601_12800/012625_px_300_.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Adela laisse derrière elle le père de son bébé et son village natal pour Madrid. Une nouvelle vie commence, jusqu’au jour où un attentat dans un bus dévaste sa vie. Elle plonge alors dans une profonde solitude.

 

 

.

Posté par Jean dans Films | Pas encore de commentaires »

26-10-2008

Madeleine Chapsal

http://www.elle.fr/var/plain_site/storage/images/societe/les-enquetes/faut-il-cultiver-la-solitude/et-si-l-isolement-etait-necessaire/9492523-1-fre-FR/et_si_l_isolement_etait_necessaire_mode_une.jpgComment mon père a-t-il fait pour préserver son autonomie alors qu’il requérait la compagnie constante d’une femme ou d’une autre ?

Il était resté comme les enfants, il savait fouir sa solitude en présence d’autrui. Il faut dire aussi qu’il était devenu sourd, les derniers temps, et que seul, il l’était plus qu’il ne l’aurait sans doute désiré.

Pour ce qui est de mon ouïe – si nécessaire aux solitaires, je me fis aux chiens : tant que je perçois les mêmes bruits qu’eux… D’ailleurs, pour laisser affleurer mes pensées profondes, je préfère la compagnie de créatures dépourvus du langage articulé : celui des ombres peut alors sourdre.

Douceur, consolation du langage des invisibles. Si c’est cela, la folie qu’engendre la solitude, ce vivant conciliabule des disparus, alors qu’elle régne !

Une soudaine solitude, Livre de Poche p. 44.

Posté par Jean dans Note de lecture | 2 Commentaires »

26-10-2008

Protégé : Accueil

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Posté par Jean dans Ce blog ! | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

24-10-2008

Madeleine Chapsal

La solitude est un état de l’être bien plus que du corps. Elle a ses bons côtés : c’est en elle et par elle qu’on constitue son individualité.

Une soudaine solitude, Livre de Poche p. 23

Posté par Jean dans Note de lecture | 2 Commentaires »

24-10-2008

Françoise Dolto (1908-1988) : Solitude – 1985

Nouveau-né il vagit, sa pesante détresse, césuré de son placenta, l’insolite séparation des entrailles nidantes de sa mère qui lui fait découvrir un mode de vie nouveau sa survie dépendant d’abord de cet air commun à toutes créature. Menaçante pour sa survie, la solitude ne lâchera plus cet homme, cette femme, pour la première fois séparés après neuf mois de covivance accordée à leur mère, que ravit ce cri de solitude première, ce cri de besoin d’elle, ce cri de vie qui pour elle est le premier langage de son nourrisson. Solitude Le Livre de Poche p. 75

Posté par Jean dans Note de lecture | Pas encore de commentaires »

24-10-2008

Madeleine Chapsal

En réalité, une femme a beau cumuler succès et beauté, elle est minée par la peur de la solitude. Une soudaine Solitude, p. 17

Posté par Jean dans Note de lecture | 1 Commentaire »

23-10-2008

A. Monntoya

 

L'image “http://www.amonntoya.com/images/En_la_soledad.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

 

http://www.amonntoya.com/gallery_eng.htm

Posté par Jean dans Photos | Pas encore de commentaires »

23-10-2008

Madeleine Chapsal

Le plus grave inconvénient de la solitude, c’est qu’elle altère la perception du bien comme du mal. Une soudaine solitude, Le Livre de Poche, 14

Posté par Jean dans Note de lecture | 1 Commentaire »

22-10-2008

Madeleine Chapsal

Les solitaires sont souvent des imaginatifs – envahis comme les enfants par le rêve. Ce sont aussi de grands archivistes : ils classent, déterrent, remuent des cendres encore chaudes ou refroidies.

Sans inventaire minutieux du passé, pas d’avenir possible. Les habitants de la solitude, qui ont le loisir de parcourir en tous sens les différentes époques de leur existence, en viennent à remonter un jour jusqu’aux sources, à leur genèse. Une soudaine solitude, Le Livre de Poche, p. 13

Posté par Jean dans Note de lecture | Pas encore de commentaires »

22-10-2008

Madeleine Chapsal

Le plus difficile, dans la solitude, c’est de ne plus pouvoir partager. J’ai beau le savoir, aujourd’hui je ne m’y résigne pas et mes lèvres bougent toutes seules :  » Papa, me voici, je reviens chez nous pour m’occuper de notre maison… Ne t’inquiète pas, je ferai tout pour le mieux.  » C’est au silence que je parle, mais est-ce au vide ?

J’ai beau aimer la logique, la vérification scientifique des faits, l’exactitude des assertions, rien, à cet instant, ne peut m’empêcher de m’adresser à mon père mort, convaincue que je suis – tout autant que je vis – qu’il m’entend.

C’est l’une des grâces de la solitude : elle vous amène à dépasser les frontières du rationnel, et même du réel.Une soudaine solitude, Le Livre de Poche p. 11

Posté par Jean dans Note de lecture | 1 Commentaire »

21-10-2008

Seule…

L'image “http://i288.photobucket.com/albums/ll193/kingsex4u/seule/10bc1eb620.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

 

Posté par Jean dans Dessin | 1 Commentaire »

20-10-2008

Protégé : Modifs

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Posté par Jean dans Ce blog ! | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

20-10-2008

Albert Jacquard – Huguette Planès.

Dans la construction de chacun, quelle place faites-vous à la solitude ?

Solitude : c’est le même mot pour deux situations opposées, la solitude subie, la solitude désirée. La première est dramatique ; j’ai besoin des autres et personne n’est-là. Je suis comme un feu qui meurt, faute d’oxygène. La seconde est, à certains moments, nécessaire pour retrouver la cohérence de tous les matériaux qui se sont accumulés, pour renouer des fils, pour se préparer à de nouvelles rencontres. Cette solitude choisie peut être aussi, elle-même, l’occasion d’une rencontre : c’est tout le miracle de la lecture ; quel bonheur que d’entendre Montaigne nous faire des confidences !

Au cours de votre vie, dans votre adolescence, avez-vous souffert de la solitude ?

Bien sûr j’ai été timide, incapable de m’exprimer, persuadé que chaque mot prononcé par moi était faux, encombré de mon corps, cherchant refuge dans la solitude tout en la trouvant douloureuse. Mais j’ai eu la chance de peupler ma solitude de tous les autres rencontrés dans les rayonnages des bibliothèques. Ils ont été gentils avec moi ; ils ne se sont jamais moqués de moi, ils m’ont fait désiré le contact avec les êtres de chair, plus inquiétants mais tellement plus attirants que ceux dont il ne reste que les mots. Petite philosophie à l’usage des non-philosophes, Le Livre de Poche, p. 19-20

Posté par Jean dans Note de lecture | 2 Commentaires »

19-10-2008

Le monde à louloute !

Aujourd’hui, c’était peinture. Pour économiser, on a acheté des pots de 5 L. Ç’aurait été une bonne idée si une de mes camarades n’avait pas ouvert le pot et marché vers moi pour me faire voir la couleur. Elle a trébuché… Je suis verte, même après cinq douches.

Voici un court aperçu des petits accidents de la vie courante traités dans la série : Humour du jour que je vous recommande chaudement. Elle recherche pour chaque situation l’effet comique en la faisant déraper et en l’exagérant. Je me rends compte que je prends trop ma vie au sérieux. http://lemondealouloute.unblog.fr/

Posté par Jean dans Blogs à part... | 2 Commentaires »

19-10-2008

Solitude

SolitudeFoliage.jpg Solitude image by grenouillevert

Posté par Jean dans Photos | Pas encore de commentaires »

18-10-2008

Edutilos

Edutilos

Et oui ! Il signe ces poèmes du mot solitude inversé.

Posté par Jean dans Blogs à part... | Pas encore de commentaires »

18-10-2008

Solitude

52e6.jpg solitude image by 29_lian_92

Posté par Jean dans Toiles | 3 Commentaires »

17-10-2008

Susan et Patrick Stübing

 

L'image “http://scienceblogs.com/aardvarchaeology/stuebing-karolewski.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

L’histoire de Patrick et Susan, frère et sœur et compagnons dans la vie a bouleversé l’opinion publique et la justice allemandes. Ensemble depuis 8 ans, ils ont 4 enfants. Mais jeudi 13 mars 2008, la plus haute juridiction allemande, la Cour constitutionnelle de Karlsruhe, a rendu son verdict: l’emprisonnement du couple.

Patrick Stübing, 30 ans, est né dans une fratrie de huit. À quatre ans, il est confié à des parents adoptifs à Potsdam par les services sociaux pour écapper à une père aloolique et violent. Sa soeur Susan Karolewski, dont il ignore l’existence, grandit à Leipzig, sous la garde de leur mère commune. Bien plus tard, Patrick veut savoir qui sont ses vrais parents. Le contact s’établit en mai 2000. Son père est décédé, mais il rencontre sa mère et sa petite soeur, qui a seize ans. La mère meurt à son tour. Patrick se retrouve dans un deux-pièces de Leipzig, avec Susan qui se sent aussi seule que lui. « Si nous avions été une famille normale, confie-t-il en 2004, tout cela ne se serait sans doute pas produit. » « Tout cela », c’est la naissance d’Erik en 2001, de Sahra en 2003, de Nancy en 2004, puis de Sofia en 2005. « Tout cela », c’est aussi la justice qui sévit.

Dès la première naissance, Patrick est condamné à un an avec sursis pour « accomplissement de l’acte sexuel dans seize cas » avec sa soeur. Laquelle, mineure au moment des faits, échappe à toute poursuite. L’enfant, Erik, est donné en nourrice. Leur relation se poursuit, ils s’accrochent l’un à l’autre, paumés, vaguement perturbés. Car après l’arrivée de Sahra et de Nancy, le jeune père sera rejugé et passera dix mois derrière les barreaux.

Novembre 2005. Troisième procès, des deux cette fois-ci, intenté à cause des nouvelles naissances. Patrick est condamné à deux ans et demi de prison ferme pour inceste, Susan placée dans un programme de réinsertion sociale. Elle y rencontre Jürgen, 49 ans, dont elle aura Sophira, son cinquième enfant, le premier né légalement. Aux dernières nouvelles, Patrick est sorti de prison et vit à nouveau avec Susan. « Il s’est fait stériliser », explique Endrik Wilhelm, son avocat qui s’apprête à saisir la Cour constitutionnelle. D’après lui, le tabou de l’inceste n’a plus lieu d’être. Il cite l’exemple de la France où le Code pénal ignore cette notion dès lors qu’il s’agit d’adultes consentants. Côté politique, son point de vue a reçu le soutien d’un député Vert, Jerzy Montag, qui parle de « lois de l’avant-dernier siècle » à abolir.

Des quatre enfants communs de Patrick et Susan, seul l’aîné vit avec ses parents, les trois autres ont été confiés à des familles. Deux d’entre eux sont retardés. C’est ce qui se produit statistiquement dans 50 % des cas d’unions incestueuses, selon Jürgen Kunze, généticien berlinois.

Posté par Jean dans Actualité | Pas encore de commentaires »

17-10-2008

Solitude d’hiver

Solitude_by_winter_angel.jpg solitude10 image by Kcina_photo

Posté par Jean dans Photos | Pas encore de commentaires »

17-10-2008

Marguerite Duras (1914-1996) : Ecrire

Lu : Ce mot (pur) n’est pas un concept; ni un défaut, ni un vice, ni une qualité. C’est un mot de la solitude. C’est un mot seul, oui c’est ça, un mot très bref, monosyllabique. Seul. C’est sans doute le mot le plus « pur » auprès de quoi et après quoi ses équivalences s’effacent d’elles-mêmes et pour toujours elles sont désormais déplacées, désorientées, flottantes. Folio n° 2754 p. 

Posté par Jean dans Note de lecture | Pas encore de commentaires »

15-10-2008

Solitude

L'image “http://i238.photobucket.com/albums/ff130/motivational_poster/solitude.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Posté par Jean dans Photos | Pas encore de commentaires »

15-10-2008

Anne-Marie et sa solitude

je n’aime pas cet état d’extrême solitude ou je me sens en harmonie comme avec la pluie, l’herbe, les nuages, le mal des autres..
Anne-Marie

 

Posté par Jean dans Blogs à part... | Pas encore de commentaires »

15-10-2008

Une croix dans la solitude

L'image “http://www.tocqueville.culture.fr/images/voyages/solitude_2.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Posté par Jean dans Toiles | Pas encore de commentaires »

13-10-2008

Protégé : Modifs

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Posté par Jean dans Ce blog ! | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

13-10-2008

J Fussli : Solitudine all’alba

http://www.nicolalalli.it/images/solitudini/images/12.%20J.%20Fussli%20%20'Solitudine%20all'alba'%20.JPG

Posté par Jean dans Toiles | Pas encore de commentaires »

12-10-2008

Protégé : 2008-10-12

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Posté par Jean dans Blogs à part... | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

07-10-2008

Sandro Botticelli : Derelitta – 1465

L'image “http://www.jim3dlong.com/1465_Sandro_Botticelli_Mardochai_Lamenting_Before_the_Gates-400L.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Posté par Jean dans Toiles | Pas encore de commentaires »

07-10-2008

Protégé : 2008-10-06

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Posté par Jean dans Ce blog ! | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

05-10-2008

Protégé : Conclusions

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Posté par Jean dans Ce blog ! | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...