29-07-2008

Mort chez lui depuis trois ans.

An 14e étage de la tour d’HLM d’Artimon dans le quartier du Sierroz d’Aix-les-Bains, le corps momifié d’un homme d’environ soixante-dix ans a été découvert le 23 juillet par la police. C’est la gardienne, étonnée de voir la boîte aux lettres d’un de ses résidents déborder, qui a alerté son employeur, l’OPAC Savoie, il y a quelques semaines.

Le responsable de l’agence d’Aix-les-Bains, a vérifié dans un premier temps que le septuagénaire acquittait toujours ses loyers. Mais le compte de l’homme était prélevé automatiquement. Le bailleur a ensuite contacté les services du Trésor Public pour lancer des recherches. Au regard des résultats, qui laissaient présager une disparition, la police a été prévenue.

Mort naturelle

Sur le pallier de cinq appartements, aucun des locataires n’a rien remarqué. Pas même une odeur suspecte. Interrogé sur ce point, le responsable de l’agence de l’OPAC de Savoie explique que « s’il y avait eu quelque chose qui avait gêné les locataires, ils seraient venus (lui) en parler, l’agence étant située à 200 mètres de la tour l’Artimon ».

Locataire depuis 2001, l’homme vivait seul dans son appartement, au 14e et dernier étage. Pour ses voisins, c’était un homme solitaire et certains le croyaient le parti. Un d’entre eux a déclaré l’avoir croisé il y a quatre ans dans l’ascenseur. Il venait de perdre son chien. L’homme n’avait pas de contact avec ses deux enfants. Le Parquet de Chambéry a précisé qu’il s’agissait d’une mort naturelle, le permis d’inhumer a été délivré. Il n’y a pas eu d’ouverture d’une enquête de police « .

Publié par Jean dans Actualité, Mort | RSS 2.0

3 Réponses à “Mort chez lui depuis trois ans.”

  1. Juan, j’ai aussi pensé qu’il avait choisi cette solitude; de déceptions en déceptions, il avait peut-être préféré l’isolement, il avait peut-être choisi de vivre reclus au 14 ème et dernier étage, plus près du ciel et des étoiles. Peut-être, peut-être pas!!
    Bonne semaine à toi!

  2. elodielafourmi - 45 dit :

    argh…….triste fin de vie….la solitude a des côtés très obscurs……Je suis très étonnée qu’en trois ans les voisins n’aient rien suspecté…biz Juan et bon été ;-) !

    Bonjour Elodie ! Je ne sais pas si sa fin de vie a été triste. Il avait peut-être fait le choix d’être seul, déçu par les autres !

  3. « Les mauvais coups, les lâchetés
    Quelle importance
    Laisse-moi te dire
    Laisse-moi te dire et te redire ce que tu sais
    Ce qui détruit le monde c’est :
    L’indifférence…

    L’indifférence
    Avant qu’on en soit tous crevés
    D’indifférence
    Je voudrai la voir crucifier
    L’indifférence
    Qu’elle serait belle écartelée
    L’indifférence. »

    Juan, cette chanson de Bécaud est toujours d’actualité. Je te souhaite un bon week-end.

    Je me suis dit en apprenant cet événement, qui se banalise, qu’il avait peut-être choisit cette solitude, parce qu’il n’avait rencontré au cours de sa vie que des désillusions.

    Il est mort chez lui. S’il avait eu des visites régulières le corps aurait été trouvé mais le résultat serait le même. Il est vrai que la solitude de la ville n’est pas la même que celle de la campagne : là personne ne vous surveille.

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...