01-06-2008

Michèle Vilet

Je peux en parler car je l’ai connu de longues années et l’héroïne du livre  » Pourquoi ai-je dis oui si vite  » qui me ressemble en parle beaucoup. La solitude n’est ni l’enfer, ni le paradis. Alors que beaucoup de gens, les hommes comme les femmes la considèrent comme un enfer dont il faut sortir à tout prix. Je ne dirai pas :  » vivons en couple à tout prix parce que la solitude est infernale « . L’on peut faire beaucoup de choses dans la solitude, elle permet un retour sur soi même, après une passion amoureuse, un moment de solitude fait du bien. Ceci dit il ne pas non plus s’enfoncer dans la solitude et y prendre trop d’encrage, parce qu’alors, elle se referme sur vous et c’est le début des aigreurs.

Les moments de solitude au cours d’une journée sont absolument indispensables. Je crois qu’une journée où l’on n’a pas été seul au moins un quart d’heure, est une journée un peu perdue. La solitude est aussi très liée à l’écriture car c’est dans la solitude que les mots me viennent.

Publié par Jean dans Paroles de solitaires | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...