22-05-2008

François Lelord – (1953 –

Comme le partage et la fête la solitude peut être une des étapes du bonheur et inversement s’abonner dans la solitude peut aussi être source de malheur. Hector découvre que nos sociétés occidentales ont fabriqué une société où il faut vraiment s’agiter pour ne pas être seul. Les sociétés non occidentales ont gardé un système protecteur qui évite à l’individu la solitude.Le Voyage d’Hector ou la recherche du bonheur.

Publié par Jean dans Vacuité | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...