21-03-2008

52) Vincent Biolay : La Chambre d’amis

Une table basse en chêne, une TV peu de chaînes
Une vue un peu moyenne, un canapé-lit crème
Une pile de magazine, des trophées en vitrine
un flacon d’eau sauvage, et des doubles vitrages
Les rideaux… mi-clos… quelques plantes… 2 heure 30…

Dans la chambre d’amis, pour la première nuit
Dans la chambre d’amant, tu dors seule à présent
Dans la chambre d’amis, je regarde la pluie
Les étoiles ambulantes et m’endors sur le… ventre

Une étagère qui penche, une fusée rouge et blanche
Quelques piles de linge, de la monnaie de singe
Deux vieux clichés jaunis, des films interdits
Aux moins de 18 ans et des dessins d’enfant
Les rideaux… mi-clos… immobile… 3 heures pile…

Dans la chambre d’ami, je suis cet ennemi
Qui dort au purgatoire, à gauche du couloir
Dans la chambre d’ami, de thèse en théorie
Je sais que j’ai tout faux, je m’endors sur le… dos

Dans la chambre d’amis, je recevrais des filles
Partenaire de dépit, de beaux oiseaux de nuit
Dans la chambre d’amant, j’irais de temps en temps
Mais le matin qui suit, jeté du paradis
Je reprendrais mes billes, ma montre Bulgari
Et reviendrais ici, dans la chambre d’amis…

Publié par Jean dans Chansons | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...