24-02-2008

24 février

Solitude : L’homme est né pour la société ; séparez-le, isolez-le, ses idées se désuniront, son caractère se tournera, mille affections ridicules s’élèveront dans son cœeur ; des pensées extravagantes germeront dans son esprit, comme les ronces dans un terrain sauvage. Placez un homme dans une forêt, il deviendra féroce ; dans un cloître, où l’idée de nécessité se joint à la servitude, c’est pis encore. On sort d’une forêt, on ne sort plus d’un cloître ; on est libre dans la forêt, on est esclave dans un cloître. Il faut peut-être plus de force d’âme encore pour résister à la solitude qu’à la misère ; la misère avilit, la retraite déprave.

Denis Diderot (1713-1784 – La Religieuse,1760)

Publié par Jean dans Mots d'auteurs | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...