11-02-2008

11 février : beau

Note de lecture : Il me semble qu’aimer c’est enrichir (l’autre). Jean de La Varende, L’Homme aux gants de toile, chap. V

L’homme ne travaille presque plus. Il semble atteint par l’universelle langueur, touché lui aussi par la fièvre. Il a maigri ; il s’essouffle. Il reste des heures sur un sommet à suivre le lent décours des nuées, gagné par la suite insensible des minutes. Il parait, épuisé de solitude, avoir de plus en plus besoin des vivants. Il se rapproche même en plein jour, avec des alertes, des fuites, mais qui le ramènent toujours plus près. Il s’aventure même au bord des grand-routes. Le voilà ! il marche, il descend…

Publié par Jean dans Mots d'auteurs, Note de lecture | RSS 2.0

Une Réponse à “11 février : beau”

  1. elodie - 24 dit :

    pensée et citation très vraies…et qui me parlent beaucoup…

    Bonjour Elodie !

    Comment vas-tu ?

    Je savais que la pensée te plairait ! Elle me plait aussi ! Elle est vraie. ! Qaunt à la citation, c’est plus dfficile.

    (11-2-2008 17:55)

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...