28-12-2007

40) Antoine Pol : Les Passantes

070808femme.jpg

Je veux dédier ce poème
A toutes les femmes qu’on aime
Pendant quelques instants secrets
A celles qu’on connait à peine
Qu’un destin différent entraîne
Et qu’on ne retrouve jamais

A celle qu’on voit apparaître
Une seconde à sa fenêtre
Et qui, preste, s’évanouit
Mais dont la svelte silhouette
Est si gracieuse et fluette
Qu’on en demeure épanoui

A la compagne de voyage
Dont les yeux, charmant paysage
Font paraître court le chemin
Qu’on est seul, peut-être, à comprendre
Et qu’on laisse pourtant descendre
Sans avoir effleuré sa main

A la fine et souple valseuse
Qui vous sembla triste et nerveuse
Par une nuit de carnaval
Qui voulu rester inconnue
Et qui n’est jamais revenue
Tournoyer dans un autre bal

A celles qui sont déjà prises
Et qui, vivant des heures grises
Près d’un être trop différent
Vous ont, inutile folie,
Laissé voir la mélancolie
D’un avenir désespérant

Chères images aperçues
Espérances d’un jour déçues
Vous serez dans l’oubli demain
Pour peu que le bonheur survienne
Il est rare qu’on se souvienne
Des épisodes du chemin

Mais si l’on a manqué sa vie
On songe avec un peu d’envie
A tous ces bonheurs entrevus
Aux baisers qu’on n’osa pas prendre
Aux cœurs qui doivent vous attendre
Aux yeux qu’on n’a jamais revus

Alors, aux soirs de lassitude
Tout en peuplant sa solitude
Des fantômes du souvenir
On pleure les lèvres absentes
De toutes ces belles passantes
Que l’on n’a pas su retenir

Publié par Jean dans Chansons, Dessin | RSS 2.0

7 Réponses à “40) Antoine Pol : Les Passantes”

  1. Juan dit :

    Le retour de Nathalie !

    Ce trompe-l’oeil est dans un site sur les rues de Paris dont je vais vous recherchez l’adresse.

    L’extrait du Grand Echiquer ! Merci Je ne savais pas qu’il était sur la toile.

    Avez-vous un blog Nathalie ?

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  2. nathalie - 01 dit :

    puis-je avoir l’origine du tableau qui illustre ce superbe poème de Pol.
    Connaissez-vous cette interprétation, je la trouve trop belle:
    http://www.youtube.com/watch?v=zLvwCeDso1w

    Merci pour le sparoles.
    NB

  3. Jean dit :

    Bonjour Cathy !

    En ce moment le soir je suis très fatigué et je fais sur mon blog le minimum, ce qui me fache d’ailleurs, parce que c’est du baclé. J’ai beaucoup de projets en souffrance que je ne mène pas à bien. Mais je trouverai du temps pour lire tes textes.

    Bises.

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  4. Cathy - 341 dit :

    Bonjour Jean

    Je vois que je me suis mal exprimée sur le com précédent alors je précise : « une rencontre littéraire  »

    Comment vas-tu aujourd’hui ? Cela fait bien longtemps que tu n’es venu sur mon blog ! Pourquoi ne viens -tu plus ? Quelque chose t’a t’il choqué ?

    Bon je reviens ce soir

    Bises

  5. Cathy - 340 dit :

    Mais cette rencontre a été forte puisque Brassens a repris beaucoup de ses poèmes pour les mettre en chansons !

    Moi ça va ! Ici , il fait froid , nous avons toujours du vent et ce soir j’ai du ressortir la parka pour sortir mon chien…

    Tu sais ce qu’ils annonçent pour demain ? De la neige sur les Alpes !
    Première fois que j’entends ça ! Espérons que ça va s’arranger … d’ici fin août… :-)

  6. Jean dit :

    Bonsoir Cathy !

    Figure-toi que Pol est mort juste une semaine avant de rencontrer Brassens !

    Comment vas-tu ? Ici il tombe des cordes depuis 19h. Août pourri ! Mais je n’ai mes vacances qu’à la fin du mois.

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  7. Cathy - 339 dit :

    Bonsoir Jean !

    ah oui ! très beau poème repris par Georges Brassens !

    Bravo !

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...