17-10-2007

Solitude – Lili-san

071016sol1.jpg

Toi ma chère et tendre solitude
Toi qui depuis longtemps fais parti de mes habitudes
J’aimerais tellement te quitter aujourd’hui
Oublier et combler mon manque et mon ennuie.

J’ai envie de connaitre à nouveau
Tous ces gestes qui effraient et qui donnent chaud.
Qui font monter en nous le désire d’aller plus loin
Tous ces plaisirs que j’ai abandonné dans un coin.

J’aimerais un jour sentir ses mains
Venir visiter mon corps depuis longtemps éteind
Faire renaitre en moi l’angoisse
Qui nait dans les draps qui se froissent.
 

J’ai simplement envie de ce garçon
De ressuciter dans mon coeur le feu de la passion.
Qu’il ose me prendre dans ses bras
Qu’il aille plus loin et s’en donne à coeur joie.

Mais moi j’ai beau le regarder
Presque du regard le dévorer
Lui il ne détourne pas les yeux
Je suis invisible pour cet homme beau comme un Dieu.

Comment attirer son attention sur moi ?
Comment lui montrer que je suis là ?
Je perds encore surement mon temps
Je ferai mieux d’abandonner avant de m’attacher dangeuresement.

Alors ma très chère solitude tu vois
Encore cette fois je revient preés de toi
Toi qui est la seule à m’avoir ouvert les bras
Les jours ou je pleurais tout bas.

Lien

Publié par Jean dans Paroles de solitaires | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...