28-09-2007

27) Louis Chedid : Solitaire

Dans un vase, des fleurs en papier,
Des mégots dans un cendrier.
A la pendule, l’heure arrêtée,
Pour moins sentir le temps passer.
Sur la table, un rond de serviette,
Un couteau, un verre, une fourchette.
Ce soir, il trinque comme d’habitude,
A la santé de cette bonne vieille solitude.

Solitaire, solitaire,
Comme une pierre précieuse qui dort,
Solitaire, solitaire,
Au fond d’un coffre-fort.
Solitaire, solitaire,
Tuer le temps et le silence.
Solitaire, solitaire,
Meubler l’absence.

Tous les 6 mois chez le docteur,
Il se fait ausculter le cœur.
Qui bat tout à fait correctement,
Médicalement parlant.
Mais au fond c’est une autre histoire,
Toutes ces nuits blanches dans le noir,
Ces matins blêmes dans ce lit à une place,
Ça laisse des traces…

Solitaire, solitaire,
Comme une pierre précieuse qui dort,
Solitaire, solitaire,
Au fond d’un coffre-fort.
Solitaire, solitaire,
Tuer le temps et le silence.
Solitaire, solitaire,
Meubler l’absence.

L’amour, l’amour, l’amour, quelle utopie !
Liberté, liberté, liberté chérie !
Mais au fond, c’est une autre histoire,
Besoin de quelqu’un quelque part.

Solitaire, solitaire,
Comme une pierre précieuse qui dort,
Solitaire, solitaire,
Au fond d’un coffre-fort.
Solitaire, solitaire,
Tuer le temps et le silence.
Solitaire, solitaire,
Meubler l’absence.
Solitaire !

Publié par Jean dans Chansons | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...