30-08-2007

Blanche Monnier – La séquestrée de Poitiers

Cette histoire est un modèle du genre, un fait divers inimitable, avec son cortège de personnages aberrants et de comportements incroyables.

070830sequestration1.jpg23 mai 1901, rue de la Visitation à Poitiers, un commissaire de police perquisitionne un hôtel particulier. Agissant sur dénonciation par lettre anonyme, la police enfonce la porte d’une chambre aux volets cadenassés. Elle y découvre une femme, entièrement nue, squelettique, recouverte d’excréments, de cafards, de vers et rendue folle par sa détention.

Blanche Monnier est transportée à l’Hôtel-Dieu. Elle ne pèse que 25,4 kg. Ses cheveux atteignent ses cuisses. Ils seront coupés. A la suite des soins qu’elle va recevoir pendant un an elle se rétablira physiquement mais jamais mentalement.

Blanche, née en 1849 à Poitiers, est la fille de l’ancien doyen de la Faculté de lettres de Poitiers et la sœur du sous-préfet de Puget-Théniers (Alpes-Maritimes).

En fait, le terme même de « séquestrée », adopté par la presse au tout début de l’affaire, est impropre : la volonté soumise de Blanche a largement contribué à son destin inhumain. Et la thèse populaire selon laquelle la pauvre créature aurait conçu un enfant, qu’on aurait supprimé à la naissance avant d’enfermer la pécheresse au secret pour toujours, est réfutée. Dans cette histoire, rien ne s’explique vraiment ; les caractères échappent à toute description psychiatrique. Tout est singulier, unique, et monstrueux.
André Gide a publié en 1930 un rapport exemplaire mais incomplet sur Blanche, rebaptisée Mélanie, et Georges Simenon y a puisé les personnages de son Bourgmestre de Furnes. Quant au scénario que Jean Renoir en avait tiré, il est resté dans un tiroir. Les portraits, tels que nous les a laissé la réalité, sont trop peu crédibles pour être des personnages de cinéma.

Publié par Jean dans Feuilleton, Prisonniers de la solitude | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...