23-08-2007

Natascha Kampusch

070823kampusch.jpgNatascha Kampusch est née le 17 février 1988 à Vienne.Elle a seulement dix ans quand elle est enlevée à Strasshof, petite ville Autrichienne à 20 km de Vienne le 2 mars 1998. Sur le chemin de l’école, elle est obligée de monter dans une fourgonnette blanche, par Wolfgang P., alors âgé de 36 ans au moment des faits. Son enlèvement suscite un énorme mouvement de solidarité pour sa recherche dans toute l’Autriche. En vain. L’homme la séquestrera, au sous-sol de son pavillon, dans une cachette de trois mètres sur quatre. La pièce est équipée d’un W.C. et d’une salle d’eau. Elle est insonorisée et fermée par une porte blindée. De temps en temps, Wolfgang la fait sortir ; ils se promène dehors, sans que les voisins ne se doutent de quoi que ce soit. Mais le plus dur pour la jeune fille, c’est de savoir qu’elle se situe qu’à seulement quelques kilomètres de sa maison ! Durant huit années, sa vie se limitera à son ravisseur ; toute son adolescence ne sera que séquestration et frustration. Elle admet même, du bout des lèvres, avoir eu des rapports sexuels avec son ravisseur… Mais la jeune adolescente sera incroyablement forte : elle tiendra tête à Wolfgang plus d’une fois et ne se laissera pas abattre.

Le 23 août 2006, profitant d’un moment d’inattention de Wolfgang, la jeune femme, réussira à s’échapper. A l’arrivée de la police chez lui, son ravisseur s’échappe et va se jeter sous un train. Natascha est alors bouleversée et décide de porter son deuil. Le syndrome de Stockholm ? Peut-être pas : elle avait réussi à « nouer » une relation avec son ravisseur. Huit années ne s’oublient pas d’un trait.
Extrait de sa première déclaration :

Publié par Jean dans Prisonniers de la solitude | RSS 2.0

4 Réponses à “Natascha Kampusch”

  1. Juan dit :

    Slt Charlie.

    Nous avons certainement regardé la même émission télé.

    Cette fille est fabuleuse !

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  2. J’avais vu un reportage sur son histoire, je crois même qu’elle est restée en relation avec la mère de son ravisseur… Un truc de fou…

  3. Juan dit :

    Bonjour Juliette !

    Toi aussi tu m’as manqué. Ton retour est un vrai plaisir !

    Moi j’utilise Avast comme anti-virus.

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  4. Bonjour Jean,

    Comme tu m’as manqué. C’est avec plaisir que je retrouve tes mots. Mon absence se doit à un caprice de mon ordinateur qui avait tellement d’intrus que j’ai du prendre un nouvel anti-virus. Aujourd’hui, tout fonctionne à merveille. Je retourne à mes lectures mais je ne suis pas loin. Bisous

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...