10-08-2007

20) Fréhel: Où sont tous mes amants ? – 1935


Dans la tristesse et la nuit qui revientà l'amour comme à la guerre
Je reste seule, isolée sans soutien
Sans nulle entrave, mais sans amour
Comme une épave mon cœur est lourd
Moi qui jadis ai connu le bonheur
Les soirs de fête et les adorateurs
Je suis esclave des souvenirs
Et cela me fait souffrir.

Où sont tous mes amants
Tous ceux qui m’aimaient tant
Jadis quand j’étais belle?
Adieu les infidèles
Ils sont je ne sais où
A d’autres rendez-vous

Moi mon cœur n’a pas vieilli pourtant
Où sont tous mes amants

La nuit s’achève et quand vient le matin
La rosée pleure avec tous mes chagrins
Tous ceux que j’aime qui m’ont aimée
Dans le jour blême sont effacés
Je sens passer du brouillard sur mes yeux
Et ces pantins que je vois, ce sont eux
Luttant quand même, suprême effort,
Je crois les étreindre encore.

Où sont tous mes amants
Tous ceux qui m’aimaient tant
Jadis quand j’étais belle?
Adieu les infidèles
Ils sont je ne sais où
A d’autres rendez-vous
Moi mon cœur n’a pas vieilli pourtant
Où sont tous mes amants

Publié par Jean dans Chansons, Photos | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...