20-07-2007

17) Lys Gauty : J’écoute la pluie

Paroles: Max-Erlange, musique: E. Juvet ou Groener, 1940
Lloviendo

REFRAIN:
J’écoute la pluie
Dont les gouttes tombent une à une
J’écoute la pluie
Dont le bruit calme mon coeur
J’écoute le vent
Qui me berce dans mon infortune
J’écoute le vent
Qui emporte mon bonheur.
Et pour toi, mon amour
Jusqu’au jour de ton retour,
J’écoute la pluie
J’écoute le vent qui fuit.

Un soir de solitude,
J’ai vu fleurir
Tel un lointain prélude
Mes souvenirs
Mes souvenirs d’enfance,
De mon pays, la France
A toi je me confie
Dans ma nostalgie

REFRAIN

Publié par Jean dans Chansons, Photos | RSS 2.0

3 Réponses à “17) Lys Gauty : J’écoute la pluie”

  1. Pascal 04 dit :

    Ma liberté
    Longtemps je t’ai gardée
    Comme une perle rare
    Ma liberté
    C’est toi qui m’as aidé
    A larguer les amarres
    Pour aller n’importe où
    Pour aller jusqu’au bout
    Des chemins de fortune
    Pour cueillir en rêvant
    Une rose des vents
    Sur un rayon de lune

    Ma liberté
    Devant tes volontés
    Mon âme était soumise
    Ma liberté
    Je t’avais tout donné
    Ma dernière chemise
    Et combien j’ai souffert
    Pour pouvoir satisfaire
    Tes moindres exigences
    J’ai changé de pays
    J’ai perdu mes amis
    Pour gagner ta confiance

    Ma liberté
    Tu as su désarmer
    Toutes mes habitudes
    Ma liberté
    Toi qui m’as fait aimer
    Même la solitude
    Toi qui m’as fait sourire
    Quand je voyais finir
    Une belle aventure
    Toi qui m’as protégé
    Quand j’allais me cacher
    Pour soigner mes blessures

    Ma liberté
    Pourtant je t’ai quittée
    Une nuit de décembre
    J’ai déserté
    Les chemins écartés
    Que nous suivions ensemble
    Lorsque sans me méfier
    Les pieds et poings liés
    Je me suis laissé faire
    Et je t’ai trahie pour
    Une prison d’amour
    Et sa belle geôlière

    Et je t’ai trahie pour
    Une prison d’amour
    Et sa belle geôlière

  2. Jean dit :

    Bonsoir Slim !

    J’ai aimé ces mots simples ! Ce texte me semble parler d’un court instant. J’ignore par contre la mélodie.

    Merci de ta visite.

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  3. Slim 04 dit :

    Bonjour,
    Ces mots ont évoqué en moi des sentiments étranges. J’ai ressenti le besoin de la chaleur, de la protection…J’aime les temps pluvieux. Cette chanson m’a rappelé ce poéme de VERLAINE : Il pleut dans mon coeur, comme il pleut sur la ville, quelle est cette langueur qui pénètre mon coeur, Oh bruit doux de la pluie pardessus les toits…..
    Cordialement

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...