30-04-2007

27) Im Nebel – Hermann Hesse

brouillard.jpg

Dans la brume

Il est étrange de se balader dans la brume !
Chaque buisson et chaque pierre est solitaire,
Aucun arbre ne ressemble aux autres,
Chacun est seul.

Mon monde était rempli d’amis,
Tant que ma vie était encore claire;
Maintenant, comme la brume tombe,
Plus aucun n’est visible.

A la vérité, personne n’est sage,
Qui ne connaît la pénombre,
Qui, inexorablement et doucement,
Le sépare de tous.

Il est étrange de se balader dans la brume !
La vie c’est être seul,
Aucun être humain ne connaît l’autre,
Chacun est seul.

Publié par Jean dans Poésies | RSS 2.0

4 Réponses à “27) Im Nebel – Hermann Hesse”

  1. Jean dit :

    Bonjour !

    Chacun a un regard qui lui manque : une mère partie trop tôt, une femme partie ou inaccessible, des enfants que l’on ne voit jamais ou que l’on a pas eu, ou l’être idéal… Merci de ta visite…

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  2. xavier 01 dit :

    Chacun est seul, mais existe par le regard des autres, et par son l’ensemble de son « écologie » intérieure et extérieure… Bonjour à toi, Jean

  3. Jean dit :

    Bonjour ! Il semble bien que la solitude soit le phénomène émergeant de ce siècle et que personne n’y échappe sous quelques formes que ce soit. Moi elle n’est en rien physqiue. C’est ça le plus bizarre. Merci pour ta viste.

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  4. Bonjour Jean,
    Je te remercie pour ta ou tes visites sur mon blog.
    Je sais ce qu’est la solitude, et je trouve ce texte tellement vrai…
    Amicalement.

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...