15-04-2007

Exploration en solitaire

Exploration en solitaire dans Blogs à part...Ne pas se fier au titre, rien à voir avec des films d’horreur. Mais la réalité est plus simple. Un site de photos des maisons, châteaux, friches industrielles de sa région. Voici ce qu’en dit l’auteur.

Je prend beaucoup de Photos dans ces Endroits (abandonnés) pour garder un Souvenir lorsque ces Endroits ne seront plus là, quand ils seront rasés pour y construire à la place une Zone Pavillonnaire Pourrie. Prendre des Photos de ces Endroits est aussi une manière de témoigner de l’évolution de l’urbanisme à ma façon. J’éprouve beaucoup de nostalgie à regarder des Photos d’endroits aujourd’hui détruits. Ça rejoint la Tristesse dont je parlais plus haut, celle liée à la Visite de ces endroits, car si les visiter, c’est déjà triste / plaisant, c’est encore plus triste / plaisant de se consoler en se promenant dedans via les Photos qu’il en reste. Il reste une « trace », suis-je le seul à garder des traces de ces endroits ? Suis-je le seul à observer les changements urbains en m’intéressant à ce qu’il y avait avant, et non après ? Pourquoi suis-je attiré par ces Endroits Morts ?

Travail de photographe, d’historien, d’écologiste, d’archéologue des friches, mais aussi d’économiste (pourquoi ne pas avoir logé des sans abris dans ses maisons avant qu’elles ne soient dans ces états-là ?) et puis des photos donnant vraiment une impression de solitude. Ça devrait être généralisé à la France. Ça va faire école. A voir l’usine Renault de l’île Seguin..

http://glauqueland.free.fr

Publié par Jean dans Blogs à part... | RSS 2.0

5 Réponses à “Exploration en solitaire”

  1. Tim 02 dit :

    Et bah j’espere que ça t’a fait te sentir (un peu) moins seul !

  2. J-c dit :

    De rien ton site est génial ! Et tu vois nous sommes déjà deux à avoir une ruine dans notre enfance.

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  3. Tim 01 dit :

    Merci pour cet Article !!!! :o )

  4. J-c dit :

    Moi aussi j’avais dans mon enfance ce qui ne s’appelait pas encore une friche industirelle. Nous y jouiions énormément et constituait un teritoire que l’on s’était partagé. Le jour où il nous fut reprit fut très funeste pour nous.

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  5. Je trouve que la photo dégage vraiment quelque chose … C’est un endroit qui possède son histoire et qui devait autrefois accueillir du monde, mais ce n’est plus le cas. Ca donne un petit coté mystique à la chose.

    Quand j’étais toute petite, je me rendais à l’école primaire avec des voisins plus agés afin de ne pas faire le chemin seule (à 6 ans, même si j’étais dans un petit village, ma mère préférait me confier à des amis). À chaque fois, nous passions devant un grand batiment en ruine. Une grande partie du mur de brique était manquante et nous pouvions nous infiltrer à l’interieur des locaux sans problème. À l’interieur, nous nous amusions à nous raconter des histoires de fantôme et de tueur d’enfant afin de voir qui resterait présent le plus rapidement … Et qui prendrait ses jambes à son coup en premier … Il est vrai que le décor moitié brique et moitié végétation (du liere était présent un peu partout) donnait un aspect assez unique à l’interieur de ce batiment.
    Quoi qu’il en soit, j’étais toujours l’une des dernières à partir et j’ai depuis ce jour, toujours adoré les histoires « qui font peur ».

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...