15-04-2007

15) 15 avril

070415entrecieletneige.bmpChaque jour je suis un peu plus convaincu qu’il n’existe pas une solitude mais des solitudes et que ce n’est pas le mal du siècle comme on baptiste tout aujourd’hui mais celui qui fait surface actuellement, parce que je crois que dans les siècles passés les solitudes ont été aussi importantes qu’actuellement : d’ailleurs il y a un travail de recherches à faire sur ce thème. Les religions ont utilisées les solitudes : l’ermite, les monastères… Les moyens de communiqués étaient extrêmement limité. On était plus proche de son voisin et de sa famille mais on ignorait tout des autres régions du pays, des autres nations… Ceux qui sont partit pour le Nouveau Monde ont bien souvent perdu complètement de vue leur famille et leurs amis d’enfance.

Chacun a sa solitude : celle de l’absence de quelqu’un étant la plus connue. Ce quelqu’un étant un(e) amant(e), un(e) confident(e), un(e) ami(e)… Mais il y a la solitude de ceux qui souffrent physiquement et psychologiquement, de l’émigré, du prisonnier… et au bout de tout cela la solitude n’est-elle pas du temps perdu irrémédiablement.

Publié par Jean dans Réflexion | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...