12-04-2007

L’homme au masque (de Fer)

071008masquefer.gifY-a-t’il eu un homme plus seul que lui ? Emprisonné en juillet 1669 dans le donjon de la forteresse de Pignerol avec pour gardien exclusif Monsieur Benigne de Saint-Mars. Lui seul est habilité à s’occuper de lui. Il suit son geôlier au grès des affectations de celui-ci.

En juin 1681, Saint-Mars reçoit le gouvernement de la forteresse d’Exiles (entre Suse et Briançon). Puis en janvier 1687, ils quittent ce terrible endroit pour rejoindre la citadelle de Sainte-Marguerite, (dont Saint-Mars a été nommé gouverneur ainsi que Saint Honorat au large de Cannes), puis en juillet 1698 la Bastille.

Le Masque meurt le 19 novembre 1703 vers 22 heures à la Bastille après 34 ans de prison.

Il ne devait révéler à personne son identité. Il était très bien traité. Rien ne prouve qu’il portait un masque – de velours laissant voir la bouche – en permanence. Ce qui est sur c’est qu’il le porta durant son transfert de Sainte-Marguerite à Paris et durant ses promenades dans la Bastille. A quoi cela servait-il de garder un homme dans ces conditions-là ? Pourquoi ne pas le faire disparaitre comme on l’avait fait avec les coupables de l’affaire des poisons emprisonnés au fort de Joux dont ils ne revinrent jamais. ? Est-ce qu’on avait encore besoin de lui ? et pourquoi ? Pourquoi ne s’est-il pas suicidé ? Lui a-t-on imposé ce masque pour que personne ne puissent témoigner plus tard de sa présence ou de sa survie ? De quoi avait-on peur pour qu’on veuille absolument cacher sa présence ou son existence ?

L’affaire est lancée par Voltaire dans le Siècle de Louis XIV :

Quelques mois après la mort de ce ministre [Mazarin], il arriva un évènement qui n’a point d’exemple; et ce qui est non moins étrange, c’est que tous les historiens l’ont ignoré. On envoya dans le plus grand secret au château de l’île Sainte-Marguerite, dans la mer de Provence, un prisonnier inconnu, d’une taille au-dessus de l’ordinaire, jeune et de la figure la plus belle et la plus noble (…)

La légende :

- Frère jumeau de Louis XIV (Voltaire, Pagnol)
- Demi-frère de Louis XIV (Mme Mast)
- Eustache d’Auger (D. et C. Dufresne)
- Eustache d’Auger de Cavoye (Maurice Duvivier)
- Molière (1883, Anatole Loquin)
- Comte Matthioli
- Duc de Beaufort
- Nicolas Fouquet (Pierre-Jacques Arrèse, 1970)
- Louis de Bourbon
- Un fils de Cromwell
- Duc de Guise
- Comte de Vermandois

- Une femme
- Duc de Monmouth
- Cremonville
- Le nègre Nabo
- Un moine dominicain
- Lieutenant Général de Bulonde
- Marc de la Morelhie
- R.P. de La Cloche (Barnes, 1908)
- Un valet de Louvois
- Louis de Rohan
- Blaise Pascal
- Samson Dubreuil…

- une mascarade (Jean-Christian Petitfils)

Publié par Jean dans Prisonniers de la solitude | RSS 2.0

2 Réponses à “L’homme au masque (de Fer)”

  1. Juan dit :

    Bonjour !

    Dans la région je ne vois que chateau de Belvoir qui appartient à des particuliers susceptibles d’accepter ce genre d’expérience, qui m’interesse aussi.

    Le masque illustrant mon article a été trouvé à la dernière minute. Je sais qu’il ne correspond pas à la réalité.

    Est-ce le roi ou Louvois qui a donné les instructions que tu cites ?

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  2. bolargeau - 01 dit :

    masque de fer ou de velours ?
    Pour répondre à cette question il convient de se consulter les instructions données a Mr de ST marc par le Roi « le prisonnier devra porter un masque si habilement travaillé qu’ il lui sera loisible de respirer voir boire et manger sans pouvoir l’ oter d’aucune mannière
    au vu de ces instructions il est fort possible meme probablement certain que l’ infortuné personnage fut contraint de vivre le restant de ses jours sous un casque en fer Mr de ST marc ne pouvant prendre aucun risque de ce coté la!.
    pour etayer cette hypothese appuyons nouis sur le tepmoignage de paysans qui ont vu le prisonnier sortant de sa cage pour entrer dans l’ auberge de St vallier de Thiey pres de Grasse (alpes maritimes)il portait un casque en fer .
    autre temoignage « une trappe au niveau de sa bouche permettait de voir ses dents
    pour savoir a quoi ressemblait son masque il faut imaginer un casque suffisament supportable pour que le prisonnier puisse vivre sous le masque sans trop de contrainte ni douleurs. le casque porté par Léonardo di Caprio ne peut pas correspondre a la réalité il repose sur le sommet du crane provoquant des migraines insupportables le masque de fer devait comporter un plastron qui fait reposer le casque sur les épaules du prisonnier .
    Dans le cadre d’ une recherche universitaire un volontaire se propose de passer plusieurs semaines sous un casque en fer dans les memes conditions que le prisonnier de Mr de St marc a Pignerol ou à St marguerite
    nous recherchons un chatelain qui serait disposé a acueillir la reconstitution

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...