11-04-2007

Solitude

070411mulatressesolitude.jpgSolitude a existé, mais ce que l’on sait d’elle relève principalement de la légende.

Elle est née vers 1772, d’un viol que sa mère a subit d’un marin sur le bateau qui l’emmenait en Guadeloupe. Elle vécue les huit premières années de sa vie avec sa mère, qui s’était enfuie de sa plantation. A son adolescence, elle choisit de lutter contre l’esclavage, devient nègre marron et prend le nom de Solitude. Ce commencement de liberté la grise. C’est à la révolution française, avec la première abolition de l’esclavage, que les nègres des colonies prennent goût à la liberté.

Mais Napoléon envoie Richepanse rétablir l’esclavage en Guadeloupe en 1802, ce qui déclencha un conflit, entre les troupes Napoléoniennes et les bataillons noirs de l’armée républicaine.

A la tête d’une troupe de nègres marrons, elle se bat mais elle est vaincue et arrêtée.

Elle assiste à la résistance et les morts héroïques d’Ignace et de Delgrès.

Solitude est une maîtresse femme. Sa légende est née de son courage, que les Blancs caricaturaient, en la présentant comme folle. Elle s’est vainement battue pour éviter une vie d’esclave à l’enfant qu’elle portait en elle.

Après son arrestation, elle est condamnée à mort. Elle est exécuté par pendaison le 29 novembre 1802. La veille seulement Solitude a mis au monde l’enfant dont elle était enceinte, aussitôt arraché de son sein pour s’ajouter aux biens d’un propriétaire d’esclaves. Elle aurait du être exécutée six mois plus tôt, mais les colons ne voulaient pas de gâchis : ce ventre animé pouvait rapporter deux bras de plus à une plantation.

Publié par Jean dans Histoire | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...