01-04-2007

10) Solitude

alone.jpg

 

Tendre compagne, devant toi, me revoilà.
Pardonne mon ingratitude, je t’en prie,
Je ne sais, comme tu le fais, t’offrir ma vie..
Pourquoi t’ai-je si souvent repoussé, pourquoi?

Tu as été là, dans les jours les plus sombres.
Fidèle, sur toi j’ai toujours pu m’appuyer.
Aux heures de gaité, tu as su t’effacer.
Tu n’étais jamais loin, à veiller, dans l’ombre.

En tout temps, tout lieu, tu m’as servi comme un roi.
Si parfois, à mes caprices, tu me laissais,
tu savais bien qu’à tes cotés je reviendrais.
Et là, nous repartions, comme au temps d’autrefois.

Ce soir, encore, tu reviens. Me rechercher.
Je serai là. Avec toi, ma solitude.
Mon cœur sera ailleurs. Il a l’habitude.
Je sais. Je t’avais tout simplement oublié.

amisdesarts@aol.com

Publié par Jean dans Vacuité | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...