30-03-2007

Franz Kafka – Un homme qui dort

kafka.jpg

Il n’est pas nécessaire que tu sortes de ta maison. Restes à ta table et écoute. N’écoute même pas, attends, seulement. N’attends même pas, sois absolument silencieux et seul. Le monde viendra s’offrir à toi pour que tu le démasques, il ne peut faire autrement, extasié, il se tordra devant toi.

 

Publié par Jean dans Mots d'auteurs | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...