27-03-2007

8) Pierre Reverdy (1889-1959),

La neige tombe
Et le ciel gris
Sur ma tête où le toit est pris
La nuit
Où ira l’ombre qui me suit
À qui est-elle
Une étoile ou une hirondelle
Au coin de la fenêtre
La lune
Et une femme brune
C’est là
Quelqu’un passe et ne me voit pas
Je regarde tourner la grille
Et le feu presque éteint qui brille
Pour moi seul
Mais là où je m’en vais il fait un froid mortel.

Sources du vent, 1929 (recueil composé à Solesmes)

Publié par Jean dans Poésies | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Chawki |
Une autre vision du monde |
Y'en A Marrrrrre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rednoize propaganda
| La vie d'une copropriété
| DES BOUTS DE NOUS...