Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) : L’Exilé

Oui, je le sais, voilà des fleurs, Des vallons, des ruisseaux, des prés et des feuillages; Mais une onde plus pure et de plus verts ombrages Enchantent ma pensée, et me coûtent des pleurs. Oui, je le voie, ces frais zéphyrs Caressent en jouant de naïves bergères; Mais d’un zéphyr plus doux les haleines légères […]

D'autres nouvelles

Biologie |
module externe et indépenda... |
dorothee |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ASTRONOMIE?...C'est Quoi?
| insectes de clemsc
| Stage Circonscription Orléa...